• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 651 fois

Refroidissement du capteur du Coolpix 4500

JE NE POURRAI ETRE TENU RESPONSABLE DE L’UTILISATION DE CETTE METHODE AVEC VOTRE APN

Pour réduire de manière conséquente le bruit électronique, il est possible de refroidir le capteur de manière très simple (surtout avec les nuits douces et même chaude qu’on a connu cet été 2003). Il m’est arrivé de faire des acquisitions par 20°C en août.

Le gain est assez significatif car on peut utiliser le sensibilité de 800 iso sans que le bruit soit trop génant.

Voici comme faire ça très simplement

Cette marque à l’avantage de s’adapter exactement au format du boitier du Coolpix. Je l’ai trouvé dans un magasion Champion.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois la plaquette congelée…

 

 

 

 

 

 

 

je la coupe avec un couteau à pain…

 

 

 

 

 

 

 

 

… en 3 morceaux. Les 2 plus longs (6 x 2) me serviront pour refroidir le capteur.

La partie restante (4 x 2) sera pour le Pastis ;-)

 

 

 

Je place ensuite les glaçons dans un sac congélation, l’avantage, c’est qu’en cas de fonte des glaçons, l’eau restera à l’intérieur. J’enroule le tout et je donne une forme en U à l’ensemble

 

 

 

 

EVITER LA CONDENSATION

 

Pour protéger le Coolpix de l’humidité et de la condensation, j’entoure la partie capteur avec du film alimentaire (le papier d’alu fait encore mieux l’affaire  car il transmet bien le froid mais c’est plus fragile) et je replace toujours le bouchon d’objectif (même entre chaque acquisition si j’enlève l’APN de l’oculaire)

 

 

 

Ensuite, j’entoure le capteur de ce « U »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis, je fixe l’ensemble avec 2 élastiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, pour minimiser au maximum les pertes de températures et pour que l’effet de refroidissement soit le plus long possible, j’entoure l’ensemble avec de la mousse de tapis de sol.

 

 

 

 

 

 

 

Une fois le montage terminé, allez dehors, mettez en station et attendez une demi-heure que le refroidissement soit effectif.

Dernier conseil: Entre chaque prise de vue, coupez le coolpix au moins 1 ou 2 minutes que le froid ait à nouveau le temps de refroidir le capteur.

Voici 2 clichés qui reflètent bien l’intérêt de cette technique pour les APN qui ne sont pas reflex.


Sans glaçons – 150s 200iso – 120s 400 iso


Avec glaçons – 3 fois 135 s  200 iso – 4 fois 95 s  400 iso – 4 fois 80 s  800 iso
Un carré est visible, il résulte du compositage de la partie centrale (4 images) qui a été placé sur le fond (7 images)

Cette technique permet de saisir plus facilement des nébuleuses avec un bruit mieux maîtrisé. Voici quelques exemples obtenus avec cette technique.

Laisser un commentaire