• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 6 147 fois

Mise en station équatoriale – méthode de Bigourdan

Le télescope ( Schmitt ) ou la lunette sont équipés d'un renvoi coudé ( diagonal)

Les dessins montrent ce qui est vu à l'oculaire : Est Ouest inversés Nord et Sud corrects.

1) Réglage dans le plan méridien

Viser une étoile proche de l'équateur céleste et du méridien

vert    le méridien vrai

rouge le méridien visé par l'appareil

        Trop à l'est                                                         Trop à l'ouest

l'étoile dérive vers le HAUT                                  l'étoile dérive vers le BAS

la déplacer vers la DROITE                                   la déplacer vers la GAUCHE

Le déplacement de l'étoile est celui que vous constaterez dans l'oculaire en modifiant l'orientation de l'appareil.

ATTENTION

Les déplacements de l'étoile lors des réglages se font en agissant sur la vis d'azimut de la table équatoriale ou de la monture et non pas avec les commandes d'alignement du tube optique

2) Réglage en altitude  – Visée vers l ' horizon EST

Viser une étoile vers l'est à 15 ou 20 degrés au dessus de l'horizon

vert     orientation polaire vraie

rouge orientation polaire de l'appareil

 

L'axe polaire pointe trop bas                   L'axe polaire pointe trop haut

l'étoile dérive vers le BAS                              l'étoile dérive vers le HAUT

la déplacer vers le HAUT                                  la déplacer vers le BAS

ATTENTION pour comprendre le déplacement, considérez qu'il faut modifier  l'angle de l'axe polaire du matériel donc le faire pivoter par rapport à l'horizon ce qui tend dans ce cas à écarter le réticule de l'étoile visée.

Le déplacement de l'étoile est celui que vous constaterez dans l'oculaire en modifiant l'orientation de l'appareil

ATTENTION

Les déplacements de l'étoile lors des réglages se font en agissant sur la vis d'altitude de la table équatoriale ou de la monture et non pas avec les commandes d'alignement du tube optique

3) Réglage en altitude  Visée vers l'horizon OUEST

Viser une étoile vers l'ouest à 15 ou 20 degrés au dessus de l'horizon

vert     orientation polaire vraie

rouge orientation polaire de l'appareil

L'axe polaire pointe trop bas                           L'axe polaire pointe trop haut

l'étoile dérive vers le HAUT                                       l'étoile dérive vers le BAS

la déplacer vers le HAUT                                           la déplacer vers le BAS

ATTENTION pour comprendre le déplacement, considérez qu'il faut modifier  l'angle de l'axe polaire du matériel donc le faire pivoter par rapport à l'horizon ce qui tend dans ce cas à écarter le réticule de l'étoile visée.

Le déplacement de l'étoile est celui que vous constaterez dans l'oculaire en modifiant l'orientation de l'appareil

ATTENTION

Les déplacements de l'étoile lors des réglages se font en agissant sur la vis d'altitude de la table équatoriale ou de la monture et non pas avec les commandes d'alignement du tube optique

(Henri-Pierre ROBERT)

2 commentaires

  1. une personne a t’elle deja , utilisé cette dite » méthode de Bigourdan »
    je recherche des personnes pouvant m’aider pour une mise en station de ma monture equatoriale orion atlas eqg

Laisser un commentaire