• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 3 581 fois

L’autoguidage avec Guidedog (Vesta pro non modifiée)

Voici un petit tutorial provenant de ma maigre expérience en autoguidage.

L’installation

Il faudra télécharger le programme. La version actuelle est la 1.0.6 (18 août 2004)

Guidedog 1.0.6 (408 téléchargements)

Une version 2.0 est annoncée depuis plus de 6 mois mais toujours rien à l’horizon. Guidedog 2 semble être un « vapporware » pour l’instant.

Installer le patch  qui permet d’éviter l’erreur « classique » sur les configurations en clavier français.
Patch Guidedog afin d'outrepasser le bug de l'erreur 13 au démarrage (419 téléchargements)
L’installation est très simple : il suffit de décompresser MSVBVM60.DLL dans le dossier d’installation de GuideDog. C’est sans risque pour votre ordinateur.

Le télescope et l’orientation de la webcam

Voici comment je procède.

  1. Pointer l’objet dans le champ du télescope et contrôler s’il est bien au milieu.
  2. Chercher avec la lunette-guide (grâce aux anneaux) une étoile assez brillante.
    En fait, plus elle sera lumineuse et meilleur sera le suivi.
  3. Remplacer l’oculaire de la lunette-guide par une webcam.J’utilise un Vesta Pro non modifiée avec laquelle j’ai installé le driver qui permet d’atteindre 1/6s de pose au lieu de 1/25s. Avec ce driver, les réglages de gamma,luminosité,contraste et gain sont réglables et surtout on peut « accrocher » un étoile plus facilement.

    Merci à B.Bayle pour ce pilote.
    Driver modifié (1/6s) pour Vesta Pro - XP (314 téléchargements)
  4. Lancer le programme. Vous devez avoir cet écran.
  5. Cliquez sur PREVIEW. Le bouton devient VERT.
    Si votre webcam est bien réglée, une étoile apparaît. Au besoin, régler la vitesse et la luminosité dans le menu CAMERA — SOURCE.
  6. Cliquez sur LOCK.
    Cela met le programme en attente d’une étoile guide. Le bouton Lock est jaune et la restera tant que vous n’aurez pas cliqué sur une étoile.

  7. Cliquez sur l’étoile guide. Le bouton Lock devient vert si votre étoile est suffisamment lumineuse et si le programme peut l’utiliser.
  8. IMPORTANT. A partir de cette étape, vous faites un clic DROIT sur l’étoile guide.
    Deux séries de lignes parallèles apparaissent.

    Vous allez connecter votre téléscope par le menu TELESCOPE — CONNECTED et au moyen des boutons N S W E , vous allez déplacer le télescope. Vous DEVREZ vérifier que le bouton N  fait bien déplacer l’étoile vers le haut et que le bouton W fait bien déplacer l’étoile vers la gauche.


    C’est le point le plus important. Si le déplacement est oblique (donc non parallèle au bord de la fenêtre) vous devrez orienter le capteur de la webcam pour que le déplacement se fasse bien comme indiqué et recommencer à partir de 6.
    Si le déplacement est inverse (c.a.d si l’étoile monte alors que vous avez déplacé vers le sud), il faudra cocher la case Reverse N<>S. Il est sera de même pour le déplacement W E.

Le guidage

Une fois les réglages terminés et que l’étoile se déplace bien comme indiqué en 8, le guidage peut commencer.

1- cliquez sur Preview

2- cliquez sur Lock

3- cliquez sur Guide
Vous devez voir cet écran.

Observez bien le déplacement de l’étoile (faire un clic droit sur l’étoile pour faire apparaître le réticule) et corriger éventuellement si le déplacement est chaotique ou si l’étoile sort du réticule en cochant les cases Reverse N<->S et Reverse E<->W.
Un signal sonore vous avertira en cas de perte de l’étoile-guide (erreur d’autoguidage, brouillard…)

Régler les 2 paramètres les plus importants:

  • Exposure (l’exposition): Je mets 2 ou 3 secondes. En dessous, la monture bouge trop.
  • Agressivness (l’agressivité de la correction): Je mets 85% pour que la correction se fasse en douceur. Si c’est trop bas, il faudra plus de temps pour corriger (plusieurs cycles en fonction de la durée d’exposition), si c’est trop grand, cela réagira peut être trop vite et le programme corrigera dans l’autre sens d’où un bougé éventuel). Il faudra régler l’agressivité en dernier (voir Les paramètres avancés) en partant du minimum.

Le bouton Focus permet d’afficher le flux de la webcam en temps réel et ainsi de faire la mise ua point ou de suivre les déplacements de l’étoile pendant l’orientation de la webcam.

dX et dY sont les écarts en arc sec de position de l’étoile par rapport à la position définie au départ (quand on clique sur LOCK)

500 entre W N E S est la durée en ms du déplacement quand on utilise les flèches comme une raquette.
Si tout c’est bien passé, l’autoguidage doit fonctionner et le programme doit envoyer les corrections pour conserver l’étoile-guide à l’intérieur du cercle rouge.

Si l’autoguidage ne vous convient pas, alors il faudra régler plus finement le logiciel.

Les paramètres avancés de Guidedog

1- Camera: J’ai laissé les valeurs 5.6, c’est la taille en microns des pixels de la webcam. Laissez 5.6 pour la Vesta Pro. Passons au deuxième onglet.

2 – GuideScope: Il s’agit d’entrer la longueur focale en mm de la lunette-guide. La mienne fait 700mm (guidage d’une FS102 ou d’un C8)

3 – Guiding Parameters:

Radius: C’est le diamètre en pixel dans lequel le programme recherche une étoile guide et n’a pas d’importance sur le guidage en lui-même. J’ai laissé 24 pixels.

RA Guide Rate et Dec Guide Rate: Ces valeurs sont très importantes et permettent de contrôler très précisément le déplacement de la monture en ms. Plus le nombre est élevé, plus le déplacement est court. J’ai laissé 15 actuellement avec mon pic-astro. Il est nécessaire de trouver la bonne combinaison entre RA Guide Rate, Dec Guide Rate et Minimum error. Plus la focale est importante et plus les corrections devront être petites (donc de grandes valeurs). Ca dépend du paramétrage de la vitesse d’autoguidage de PicAstro. Le 15 est bon si la vitesse d’autoguidage égale à la vitesse sidérale. Si on a moins, comme préconisé par Arnaud (1/2 vitesse sidérale), alors il faut mettre 7,5 (7 ou 8 en fait).

Maximum error : Il s’agit de l’erreur à partir de laquelle le logiciel envoie une alarme de décrochage. En phase d’essais, on peut mettre plus pour éviter le beuglement de la sirène à tout bout de champ.
A ce propos, on peut remplacer la sirène par la sonate au clair de lune en remplaçant le contenu du fichier « locklost.wav » dans le répertoire de Guidedog.

Minimum error: Au dessus du nombre entré, le programme corrigera. En dessous, rien ne se passe. On peut essayer avec 0.4 ( dixit JL Lavanchy). Personnellement, j’ai laissé 2,5, pour l’instant, cela me convient.

Declinaison corrections: Il faut cocher cette case pour faire les corrections en déclinaison.

RA Backlash: C’est la durée en ms pendant laquelle la monture ne réagit pas quand le sens de déplacement change. J’ai mis 250. (Ca, c’est fonction de votre monture.)

Dec Backlash: Pareil pour la déclinaison. J’ai laissé 0 car je n’ai pas de « temps mort » en déclinaison.

 

Ce descriptif est basé sur mon expérience (bien modeste) avec Guidedog. L’avantage de ce programme c’est qu’il est très simple à utiliser une fois que la caméra est bien orientée.

3 commentaires

  1. Merci pour ces conseils. J’ai déjà survolé ce tutoriel. Mon impression ce qu’à l’utilisation c’est plus convivial, pour la prise en main c’est un peu plus complexe. J’essayerai les deux logiciels des que ma monture guide est fixé est qu’il fait beau.
    Encore merci pour la qualité de ce tutoriel. Bien souvent je suis obligé d’assembler des bouts d’info à droite et à gauche et de compléter par des essais sur le terrain. Mais avec ca c’est assez complet pour un décollage immédiat.

  2. Pas de problème, le but est de partager et mutualiser les connaissances.

    Je conseillerai Guidemaster maintenant qui est bien plus puissant que Guidedog.
    Il y a un tut également sur le blog.

  3. Bonjour
    C’est fabuleux de trouver une doc pareille, cest exactement ce que je cherchai.
    J’ai publié un lien vers ce blog dans le forum du club et je me suis permis de copier l’intégralité du texte dans mon message. Si ça vous pose un problème je ne conserve que le lien de votre blog.

    Désolé de ne pas avoir demandé l’autorisation préalable, mais je me suis laisse emporter par l’enthousiasme.

    Amicalement

Laisser un commentaire