• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 3 767 fois

Mise au point électrique pour Crayford

Mise au point électrique pour porte oculaire Crayford démultiplié simple et pas cher !

 

Le matériel :

– un moteur de tournebroche de barbecue (qui va enfin servir a quelque chose.. !)

– du contre plaqué

– deux tiges filetés de M5x160 avec écrous

– un galet de friction récupéré sur une cartouche de toner de photocopieuse

– un bracelet élastique de 10mm de largeur

– 120 mm de cornière d’alu

– une vis de M6x70

– une rondelle large de 6mm

– un écrou papillon M6

– deux colliers métallique pour tube PVC de 40mm

– un PAD récupéré sur un jouet d’enfant

 

Le contre plaqué sert

1- de support au moteur grâce aux deux colliers de 40 et ..

2- de fixation grâce aux deux tiges filetés et à la cornière d’alu qui assure le bridage de l’ensemble sur la base carrée du porte oculaire. Notez que les tiges filetées sont recouvertes d’une gaine (tuyau de silicone de l’aquarium familiale) afin de ne pas abîmer la peinture du télescope !

 

 

Après en avoir couper la tête, coller (à l’araldite) la vis M6 dans le carré d’entraînement du moteur en prenant garde au centrage.

 

Cette vis reçoit le galet de friction qui est maintenu en place par la rondelle et l’écrou papillon. A noter que cette configuration permet de débrayer le moteur en desserrant l’écrou papillon et en laissant le galet tourner librement ce qui permet une utilisation manuelle de la molette de mise au point sans démontage.

Le bracelet élastique vient terminer le montage en assurant la transmission entre le moteur et la molette démultipliée du porte oculaire.

Reste plus qu’à connecter le PAD…

 

Télécharger au format pdf Mise au point électrique pour Crayford (19 téléchargements)

Article écrit par Orion d’Astrocoolpix

Un commentaire

  1. Bravo et excellente conception, sans douleur pour le matériel. Bien vu le coup du débrayage avec le serrage de l’écrou papillon ! .
    Seul reproche que je ferais : l’élasticité du bracelet caoutchouc qui procure inévitablement de l »hystérésis » dans la transmission, ce qui nuit à la réactivité.

Laisser un commentaire