• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 520 fois

La liste LUNE_100

Traduction en français de l’article de Charles A.Wood Sky & Telescope’s  Lunar 100 Card.

Chaque astronome amateur connaît le catalogue de Messier, dressé par le chasseur de comètes français Charles Messier et identifiant les nébulosités qui pouvaient être confondues avec une comète.  La liste des objets de Messier, établie au 18ème siècle,  comprend 109 galaxies, amas et nébuleuses et rassemble la plupart des plus grands, des plus lumineux et plus intéressants objets (visuellement parlant) de l’hémisphère Nord. Pas étonnant qu’arriver à observer tous les objets de Messier soit un peu un rite de passage pour chaque astronome amateur.

Mais la nuit, le ciel propose  un objet bien plus grand, plus lumineux et plus captivant pour l’oeil que n’importe quel objet de Messier : la Lune. Et pourtant bien peu d’observateurs dépassent le simple stade de lui adresser un rapide regard et se décident à acquérir les  connaissances nécessaires à réellement apprécier cet objet. Probablement parce qu’après avoir identifié quelques-uns des plus remarquables reliefs de la Lune, bien des amateurs ignorent quoi regarder ensuite.

La liste Lune_100 vise à fournir aux amoureux de la Lune quelque chose de similaire aux catalogues du ciel profond que les observateurs apprécient tant : une sélection de sites destinés à éveiller ou maintenir leur intérêt et à améliorer la compréhension de l’astre. Voici présentée ci-après une sélection de la plupart des régions intéressantes de la Lune, soit: les cratères, les bassins, les montagnes, les rainures, et les dômes. Un beau défi pour les observateurs est de les repérer et de les observer tous. De façon plus importante encore, chaque région nous raconte un extrait de l’histoire de la Lune et aussi de la Terre.

Plusieurs objets de la liste Lune_100 sont parfaitement visibles sur cette image de la Pleine Lune, tandis que de nombreux autres requièrent une vue plus détaillée à de plus forts grossissements ou un éclairage différent ou une libration favorable. Le Nord est en haut. S&T: Gary Seronik

Description de la liste Lune_100

Les objets de la liste Lune_100 sont classés dans l’ordre de difficulté croissante. C’est une approche plus systématique que celle de la liste de Messier, où les objets ont été introduits dans l’ordre de leur observation ou découverte. Et donc, en connaissant le numéro attribué à chaque objet, on peut se faire une idée relative de la difficulté à l’observer. Ainsi L1 est la Lune elle-même, L2 est le clair de Terre et L3 est la séparation clair/obscur entre les mers et les montagnes. Les objets de numérotation élevée sont plus petits, moins évidents ou placés plus près du limbe, ce qui les rend plus malaisés à identifier.

Les objets de Messier sont dispersés en désordre dans le ciel, mais tous sont théoriquement observables pendant les nuits de marathon en mars et avril chaque année. Si, par contre, les objets de la liste Lune_100 sont concentrés dans juste ½°de ciel (le diamètre de la Pleine Lune), ils ne peuvent pas tous être vus en une seule nuit, voire dans le même mois. Quelques objets lunaires peuvent être observés seulement sous une illumination rasante, alors que d’autres ont des caractéristiques d’albédo qui exigent des conditions de Pleine Lune. Et d’autres encore sont disposés près du limbe de la Lune, exigeant qu’une libration très favorable les ait amenés à être visibles. Je ‘ignore en quel laps de temps la liste Lune_100 pourrait être observée de façon exhaustive, mais je suis sûr qu’il se trouvera bien un amateur acharné qui réussira à mener ceci à bien encore plus vite que je ne puisse l’imaginer !

De quelle ouverture  faut-il disposer pour passer en revue les objets de Lune_100 ? Les plus petits objets repris ont un diamètre de 3 kilomètres et sont donc en principe visibles dans un télescope de 3 pouces (75 mm), en employant des grossissements de 150× à 200×. Et beaucoup peuvent être identifiés avec de plus petits télescopes, à plus faible grossissement. Mais quelques objets imposeront une ouverture de 6 ou 8 pouces (150 à 200 mm), de façon à bénéficier d’une meilleure résolution.  Le but ici, cependant, n’est pas juste de trouver les objets, mais de comprendre ce qu’ils nous disent de l’évolution de la Lune.

Une sélection de reliefs lunaires est bien sûr subjective, et bien des choix ont été difficiles;  je suis sûr qu’au moins certains de ceux-ci produiront quelques débats. Une partie de ces choix étaient évidents, quelques-uns ne l’étaient pas. Certains ont été influencés par ma sensibilité personnelle: quel cratère apparaît-il mieux qu’un autre, ou quelle rainure démontre mieux un aspect de l’évolution de la Lune. L’esthétique mise à part, mes choix ont été principalement gouvernés par un désir d’inclure des caractéristiques qui nous disent quelque chose d’important ou intéressant sur la Lune elle-même.

Je vous invite à utiliser la liste Lune_100 pour conduire vos explorations vers notre Lune. La liste complète apparaît dans les pages qui suivent.  Je fournirai des descriptions complètes des 100 objets dans ma rubrique « Exploring the Moon » à partir de mai 2004 dans la revue Sky & Telescope.

http://www.groupeastronomiespa.be/100lune_fichiers/image004l.jpg

La liste Lune_100

Lune_100  est une liste d’objets sélènes destinée à susciter l’intérêt des observateurs pour la Lune et d’améliorer leur compréhension et leur connaissance de sa géologie. Elle a été établie par Charles Wood, un scientifique qui se consacre aux objets planétaires. Source: Antonín Rükl

 

Pour des détails supplémentaires, voyez mon article « Introducing the Lunar 100″ dans le numéro d’avril 2004 de Sky & Telescope. Si vous ne disposez pas de ce numéro, l’article est aussi disponible dans les archives S&T Magazine Archive (document PDF de 411-kilobyte). Ce document peut être déchargé gratuitement pour les souscripteurs des archives, et coûte $2.95 pour les non-souscripteurs. Adobe Reader est nécessaire à la lecture de ce document et est gratuit.

La liste Lune_100 est aussi disponible sous la forme d’une petite référence pratique: Sky & Telescope‘s  Lunar 100 Card, avec une carte sur une face et un tableau sur l’autre. Deux versions existent : une non plastifiée ($3.95) et l’autre plastifiée ($4.95).  Dimensions : 9×12 pouces.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Charles Wood est un scientifique qui se consacre à la découverte des planètes et de la Lune; il est « contributing editor  » pour le magazine  Sky & Telescope. Son livre The Modern Moon: A Personal View est disponible aux éditions Sky Publishing.

Télécharger la  Liste Lune 100 Sky & Telescope traduite en français - pdf (255 téléchargements) – 267 ko

Traduction française par Pierre Henrotay

Laisser un commentaire