• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 7 904 fois

Réaliser un observatoire pivotant

En matière d’observatoire d’amateur, le concept le plus simple est la cabane en bois équipé d’un toit escamotable monté sur rails et roulettes permettant une translation rectiligne…

 

Malheureusement la configuration de mon jardin ainsi que l’orientation générale du terrain n’était pas très favorable à cette solution.

Après quelques heures à surfer sur le net, j’ai opté pour un observatoire entièrement pivotant :

Il s’agit d’une cabane en bois de 2.5m x 2.5m avec toit ouvrant de 1.90m x 1.60m, le tout monté sur un rail circulaire de 2.5m de diamètre permettant une rotation de 360° ….

Attention à ne pas oublier de déposer la déclaration de travaux à la mairie !

 

 

LES FONDATIONS

L’observatoire est construit sur une structure portante en bastaing 63x175mm fixée sur un rail circulaire de 2.5m de diamètre, le tout reposant sur 4 roues à gorges boulonnées sur les fondations de béton.

Au centre de cet ensemble on distingue le massif béton qui supportera le pied du télescope qui « traversera » le plancher de l’observatoire sans contact physique de sorte à éliminer toute vibration.

Chaque fondation est un bloc de 30cm x 30 cm dans lequel sont scellés 4 tiges filetées M12 permettant la fixation d’une platine métallique que reçoit la roue.

Chaque platine est dotée d’une cinquième tige filetée M12 assurant le blocage de la rotation et une parfaite fixation au sol de l’ensemble en cas d’intempérie importante.


L’OSSATURE

L’ossature est en bois de charpente : chevron 63 x 75mm et demi – chevron 38 x 63mm assemblés pas vissage. La fixation à la structure portante est faite à l’aide d’équerres d’assemblage de charpente.


MURS ET TOITURE

Les murs sont en clin à emboîter en sapin traité autoclave de 22 x 120 mm fixés par vissage sur l’ossature.

La toiture est en volige de 25 x 200mm fixé sur des chevrons avec un débord d’environ 50cm.

L’étanchéité est assurée par des bardeaux bitumeux thermocollants cloués sur les voliges.

La porte est en lames à volet en sapin traité autoclave de 22 x 120 mm.

TOIT OUVRANT

Le toit escamotable est réalisé en plaques de polycarbonate alvéolaire montés sur un cadre en bois. Cette ensemble est léger et facile à déposer en le laissant glisser jusqu’au sol.

Le toit escamotable une fois au sol, une ouverture de 1.90 x 1.60 permet une observation sans contrainte.


L’INTERIEUR

Le sol est en OSB de 15mm vissé sur chevrons. Le newton présenté ci-dessous est posé provisoirement afin de vérifier l’encombrement.

Le pied final sera équatorial à fourche (en cours de réalisation), et reposera sur le massif béton sous le plancher qui sera découpé en conséquence.

A noter que le plancher est équipé de 4 trappes (une dans chaque coin) afin d’accéder aux roues à gorges et aux tiges filetées de fixation.

La mise en rotation de l’observatoire est manuelle et très aisée. Une motorisation synchronisée avec le télescope ne devrait pas être très difficile à mettre en œuvre…

Début des travaux 7 juillet 2007.

Fin (à 99%) 31 août 2007

Coût 1050€

Voilà, maintenant je retourne sur mon chantier « monture équatoriale à fourche » … à bientôt.

ORION.

2 commentaires

  1. Bonjour,

    Super votre abri, je cherchais la meilleure solution pour en réaliser un.
    Je pense que je vais retenir votre réalisation.
    Par contre juste une question, comment avez-vous réaliser le rail circulaire ?
    artisan ou par vous-même ?

    Cordialement.
    P. Lang

  2. Réalisation fort intéressante! Je cherchais justement quelque chose de similaire pour créer mon propre observatoire, trouvant l’habituel abri à toît ouvrant inadéquat et la coupole traditionnelle…trop complexe à réalisée. Il me faudra faire juste quelques modifications/adaptations pour chez moi, car demeurant au Québec ou les hivers sont rudes et la neige bien présente (6m l’hiver dernier…), la trappe devra être bien plus solide, tout comme la base. Merci d’avoir partagé ce travail avec nous!

Laisser un commentaire