• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 6 793 fois

Réaliser une monture équatoriale à fourche pour un Newton de 250mm – chapitre 2

Pour faire suite à cet article, Orion nous propose la suite de sa réalisation.

 

Le chapitre 1 était consacré à la réalisation des éléments de la monture : berceau pour le tube optique et la fourche.

Ce second chapitre présente la réalisation du pied et le montage de l’ensemble.

CHAPITRE 2 – LE PIED – L’ASSEMBLAGE

LE PIED

Celui-ci est destiné a supporter la monture et sera fixé solidement sur un massif béton dans l’observatoire pivotant, objet d’une précédente présentation.

Ce pied est constitué d’une base rectangulaire de 450 x 20 mm en cornières de 50 mm soudées sur laquelle sont fixées 4 autres cornières de 40 mm, boulonnées deux à deux de façon à matérialiser 2 surfaces, l’une destinée à recevoir les paliers de l’axe AD, et l’autre la future motorisation du même axe. (remarquez la roue dentée montée sur l’axe)

L’avantage de l’assemblage par boulons est de permettre un réglage parfait de l’angle AD grâce aux tiges filetées au bas des cornières (gauche sur l’image ci-dessous)

Détail du réglage de l’angle AD

L’axe AD est en acier de 30mm de diamètre et de 700 mm de long. Les paliers sont du type auto-centreur de chez HPC. Il sont séparés de 310 mm.

A noter également la présence d’un frein constitué d’un simple sabot de bois dont on règle la pression de frottement par une tige filetée.

L’arbre est maintenu en position par deux vis de pression sur la bague intérieure de chaque palier :

LE MONTAGE DU BERCEAU SUR LA FOURCHE


Le berceau est équipé de part et d’autre d’une platine en acier avec un axe de 20 mm de diamètre et 100 mm de longueur. Chaque axe reçoit son palier auto-centreur et le tout est posé sur la fourche.

A noter en partie basse de la fourche, la platine alu destinée a recevoir l’axe de DEC (une seconde platine se trouve en sous face )

Un des axes DEC est équipé d’un frein (friction bois-acier) , l’autre axe reçoit une roue dentée en attente de la vis d’entraînement.

 

ASSEMBLAGE FINAL

Le duo fourche + berceau est monté sur l’axe de DEC, et le tube optique rejoint le tout

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà, la monture équatoriale à fourche est terminée. La prochaine étape est son montage dans l’observatoire (visible au second plan) et sa mise en station …

Le troisième et dernier chapitre traitera de la motorisation (avec PicAstro…) mais ceci est une autre histoire.

A bientôt et bonnes nuits sous les étoiles !

Et si vous avez des questions je suis sur Astrocoolpix

Orion

Septembre 2007.

 

Télécharger ce tutorial au format doc  Réaliser une monture équatoriale à  fourche pour un Newton de 250mm - chapitre 2 (277 téléchargements) – 4,37 mo

5 commentaires

  1. Bravo pour cette superbe réalisation qui a l’avantage d’avoir deux roues dentées. CLAP.
    J’ai pu m’en inspirer pour la fabrication de ma monture à fourche (secteur lisse) et te remercie grandement pour toutes les explications détaillées que tu apportes.
    Une belle preuve que c’est faisable pour tout bricoleur et a moindre frais comparé à ce que l’on trouve dans le commerce.

    Encore Bravo, Merci mille fois, et bons cieux à toi.

  2. Super ton système. J’ai un xt10 et ça donne vraiment envie.

  3. Oui des vôsges, epinal……..

  4. Merci Forgeron 88 (des Vosges ????)
    J’ai réparé le lien, n’hésitez pas à signaler tout lien invalide

  5. Le lien ne semble plus fonctionner

Laisser un commentaire