• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 4 978 fois

Fabrication et installation d’un éclairage de viseur polaire

Un nouveau tutorial de Jacques B. d’Astrocoolpix pour installer une éclairage de viseur polaire sur une HEQ5.

 

Introduction :

Les modèles noirs des montures de type Heq5 ne possèdent pas un viseur polaire éclairé d’origine.

Vous trouverez dans les lignes suivantes comment réaliser facilement cet éclairage pour quelques euros.

 

Matériel nécessaire :

– Un joint fibre de plomberie (diamètre à voir sur la monture, je ne l’avais pas mesuré quand j’ai effectué le montage…).

– Une Led (diode électroluminescente) rouge en boitier diffusant de diamètre 3mm, le modèle le moins cher sera le plus performant !

– Une résistance (valeur à voir dans le texte).

– Un potentiomètre linéaire de type A ou une résistance ajustable multitours.

– Un bouton de potentiomètre (facultatif)

– De la colle Araldite®

– 30 cm de fil fin souple

– 5 cm de gaine thermo rétractable de diamètre 5mm).

– Un petit interrupteur.

 

Valeur des composants :

Suivant la tension sur laquelle sera installé notre éclairage, la résistance talon R aura une valeur différente.

Notre schéma est prévu pour fonctionner uniquement sur une tension continue, pour un branchement sur une tension alternative, il faudra rajouter un redressement (diode).

Installation sur une tension de 12Vcc (électronique d’origine de la monture) :

R = 1000 Ω

Rp = 2200 Ω

Installation sur une tension de 5Vcc (PicAstro) :

R = 330 Ω

Rp = 1000 Ω

 

Réalisation du support de la Led :

La led devra être orientée dans l’axe du viseur polaire au niveau de l’écrou de serrage de l’axe d’ascension droite de la monture.

Les pattes de la Led seront pliées à 90° puis celle-ci sera collée sur un joint fibre de plomberie, la Led sera installé au centre du joint fibre.

Avant de coller la Led, l’on aura pris soin de souder un fil électrique fin sur chacune de ses pattes.

L’on repérera l’anode et la cathode de la Led soit, respectivement les points reliés au plus et au moins de l’alimentation. La cathode (moins) ayant une patte plus courte.

Voir schéma ci-dessous :

 

Avant de coller la led, l’on pourra insérer sur celle-ci un petit bout de gaine thermo rétractable, chauffer cette gaine (en approchant la panne du fer à souder) aura pour effet de rétracter la gaine et de ne plus laisser passer qu’une petite quantité de lumière à son extrémité.

Il faudra peut-être essayer plusieurs fois pour obtenir l’effet désiré.

Vue de la LED collée sur le joint fibre et installée dans la monture

 

Pour câbler le circuit, l’on se référera au schéma électrique.

L’on pourra percer un trou dans la plastique du bâti de la monture puis coller le potentiomètre multitours à l’intérieur. De cette façon, il sera possible de régler très précisément la quantité de lumière éclairant le viseur polaire.

 

Un potentiomètre multitours vertical classique

Le bouton au dessus du boîtier permettra de régler la luminosité de l’éclairage du viseur polaire avec un tournevis fin, ce réglage une fois effectué ne devrait plus être à retoucher.

Il faudra pour ce faire percer un trou dans le cache plastique de la monture (3mm) puis coller le sommet du potentiomètre à l’Araldite®, attention à ne pas faire couler la colle sur la vis de réglage !

L’on percera ensuite le trou destiné à recevoir l’interrupteur de mise sous tension de l’éclairage. Il est à noter que l’intensité absorbée par l’éclairage sera d’approximativement 5mA, l’interrupteur n’est donc pas obligatoire !

 

Une fois les adaptations mécaniques terminées, l’on passera au soudage des divers éléments entre eux.

 

Raccordement de l’alimentation de notre montage :

A – Cas d’installation sur une monture équipée de Pic-astro :

Dans ce cas, l’alimentation 5Vcc sera directement repiquée sur la prise DB15. Si l’on a eu soin de réaliser la connexion à la monture en suivant les préconisations de la notice de montage, l’éclairage polaire sera raccordé sur les bornes 13 et 15.

Cela n’empêche nullement de raccorder un détecteur de PEC.

 

B – Cas d’installation sur une monture équipée de l’électronique d’origine :

En premier, il faudra démonter le cache contenant la prise d’alimentation de la monture pour pouvoir accéder au 12Vcc.

Dévisser les deux vis cruciformes sous le cache plastique.

Démontage du cache plastique

 

Une fois le cache démonté, l’on a accès à la petite platine électronique.

 

Il faudra raccorder L’alimentation de la LED en soudant directement deux fils sur le circuit imprimé.

<p
>Raccordement des fils de l’alimentation

 

Avant de souder, passer les fils de l’alimentation à travers le trou d’origine percé dans le bâti de la monture.

Le montage s’effectuera en sens inverse du démontage…

En manœuvrant l’interrupteur, la diode doit s’éclairer, si ce n’est pas le cas, inverser les fils de l’alimentation.

 

Finalisation du montage :


 

L’interrupteur monté sur la face avant de la monture

Sur cette photo, il n’apparaît pas le trou de réglage de la luminosité. J’ai tout simplement remplacé le potentiomètre par une résistance une fois le bon réglage trouvé. Cette solution est intéressante si l’on possède un stock de composants de différentes valeurs.

Dans ce cas, l’on pourra régler correctement son viseur polaire avec le potentiomètre multitours, puis mesurer sa valeur ohmique. Ensuite, il sera remplacé par une résistance de la valeur trouvée (attention de ne pas oublier de rajouter la résistance talon).

 

Les bonnes adresses :

Composants électroniques :

http://perso.orange.fr/arquie-composants

http://www.selectronic.fr/default.asp

Sites Internet :

http://www.astrimage.org/ (présentation de la commande par PicAstro).

http://astrocoolpix.net/www/index.php (forum sur PicAstro).

http://www.astrolabo.fr/ (le blog Astrolabo qui accueille cette page)

Télécharger cette page au format pdf
Télécharger l’ Eclairage d'un viseur polaire sur HEQ5 - pdf (251 téléchargements) – 943 ko

Laisser un commentaire