• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 3 987 fois

Astro plugins pour Gimp

Gimp est le célèbre logiciel libre de traitement d’images que tout le monde connaît et il dispose, tout comme Photoshop, de plugins spécialisés pour l’astrophotographie.

Installation

Il vous faudra déjà charger la version française de Gimp pour télécharger les plugins.

Une fois Gimp installé, ouvrez le dossier image

Copier la totalité des fichiers du dossier plugins (de l’archive) dans le dossier plug-ins

image

et la totalité du dossier scripts (de l’archive) dans le dossier scripts.

Une fois tout copié, lancez Gimp et ouvrez une image à retravailler.

Gimp est capable d’ouvrir en natif les images fits

image

Cliquez juste sur Ouvrir en laissant ces options par défaut.

Malheureusement, dès qu’on essaie de régler les niveaux, les images se dégradent.

Le mieux est de télécharger en 8 bits car j’ai l’impression que les images 16 bits sont mal gérées.

 

Dans le menu Filtres apparait une nouvelle rubrique Astronomy

image

Les plugins

Ce plugin déplace et tourne les calques lorsqu’ils sont correctement alignés.

Pour un alignement sur le centre d’un disque, définir une zone avec l’étoile utilisée pour l’alignement.

Pour un alignement à corrélation croisée, définir l’objet pour la sélection dans le 1er calque.

La dérotation est obtenue en sélectionnant une deuxième étoile pendant le processus d’alignement.

image

 

Ce plugin essaye de créer un calque contenant un flat artificiel.
Il boucle à travers un certain nombre de zones (taille définie par l’utilisateur), en omettant les parties invisibles et calcule la médiane. Il rejette toutes les valeurs médianes + – sigma * n, où n est donnée par l’utilisateur. Cela peut être fait plusieurs fois. Puis un polynome d’ordre 4 est monté à travers ces points de pivot, et les valeurs normalisées sont écrites sur la couche de l’arrière-plan.
Copiez le calque sur lequel vous voulez travailler et découpez toutes les zones avec des objets de grande taille, qui sont plus lumineux  que ceux de l’arrière-plan (nébuleuses, galaxies, …). Exécutez ensuite le plug-in avec les valeurs appropriées.
Le résultat peut être très bon ou très mauvais, en fonction de l’endroit de la coupure de l’objet et le nombre d’étoiles dans l’image. Des images de la voie lactée évidemment donneront de mauvais résultats.

image

 

Ce plugin crée une distribution artificielle d’étoiles.

L’interface est coupée en deux : à droite les options de configuration de la distribution et comment elles seront tirées au sort, à gauche, ce sont les options de visualisation.

image

 

Ce plugin fusionne tous les calques en choisissant la méthode (arithmétique, géométrique, médiane, sigma médian)

Les valeurs en pixels sont pondérées par la valeur alpha sauf pour la médiane.

image

 

Ce plugin permet ajouter une bordure de deux couleurs différents à l’image et d’afficher des informations.

image

Les autres plugins n’ont pas de boîte de dialogue, ils permettent de régler la luminosité et le constraste de chaque calque, de normaliser chaque calque, de soustraire un dark de tous les calques, de diviser par un flat tous les calques.

.

Télécharger The Gimp 2.4.5 fr (130 téléchargements)   – 16 mo

.

Télécharger Gimp Astronomy Plugins 0.4 (274 téléchargements)  – 1,2 mo

.

source

Un commentaire

  1. Bonjour

    il existe à présent une version 0.6 de ces plugins qui ajoute un retrait du gradient , un filtre  » d’arrondissment d’étoile » en cas de filé indésirable ou pour corriger la coma ( par quadrant )…

    http://www.hennigbuam.de/georg/gimp.html

    amicalement

Laisser un commentaire