• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 1 920 fois

Démonter, régler puis améliorer une monture azimutale Vixen Porta

Un nouveau tutorial de Ksyrium.

Introduction :

Suite à divers problèmes sur ma monture Vixen Porta, j’ai décidé de la démonter et de trouver quelques solutions pour améliorer son utilisation.

Les problèmes de la Vixen Porta sont… multiples !

– En quelques semaines d’utilisation (non intensive), l’axe d’azimut a pris du jeu et celui de hauteur un point dur !

– Le système de freins n’est pas efficace, vu sa conception, il va même dégrader la mécanique de la monture !

C’est à cause de ces problèmes, que j’ai décidé de démonter ma monture, de la régler, puis de l’améliorer.

Attention, le démontage condamne la belle sérigraphie de la monture. Mais vu le système employé (nous y reviendrons), je n’ai pas trouvé d’autres moyens que la destruction de cette pièce.

image

Démontage d’un axe :

 

Pour exemple, nous prendrons l’axe de réglage en hauteur, l’axe en azimut est identique.

1 – Accéder aux vis de serrage de l’axe sur le bâti.

Pour cela, il faut retirer la sérigraphie bleue représentant le logo de la marque et quelques étoiles…

Pour info, n’ayant pas d’éclaté, il a fallu que je trouve comment était fixée cette pièce… Cela m’a emmené à sa destruction.

Cette pièce n’est, ni plus ni moins qu’un morceau d’aluminium rond d’une épaisseur approximative de 1mm et de diamètre 71mm, sur laquelle est collée une pastille plastique sérigraphiée au logo de la marque.

Cette pastille en aluminium est aussi collée sur la monture ! Il n’existe pas d’ergot permettant de passer un tournevis ou autre outil pour l’enlever. Le démontage est obligatoirement destructif !

Pour ma part, je vous conseille (après coup), de percer deux ou trois petits trous dans la sérigraphie puis d’essayer de faire levier pour décoller la pastille… Si ça ne marche pas, alors il faudra utiliser les grands moyens : trous plus gros et bras de levier avec un tournevis !

Attention, la surface de contact n’est pas grande mais la colle est très forte (genre scotch® autocollant sur toute la surface de la pastille).

2 – Une fois cette pièce enlevée, l’on a accès à trois vis. Elles tiennent le système de l’axe et sont faciles à démonter avec les clés 6 pans fournies (fig 1)

image

3 – Ensuite, il faudra dévisser l’écrou de 6, l’enlever et dépiler l’axe (fig2 et 3).

Bien noter l’ordre de démontage des pièces.

image

(Fig-2) L’écrou retenant l’axe est bien visible au centre de la rondelle.

 

image

(Fig-3) Pièces assurant le maintient du jeu et son réglage.

 

image

(Fig-4) Pratiquement toutes les pièces constituant l’axe

 

Sur la fig-4, l’on trouvera les pièces constituant l’axe, présentées dans l’ordre du démontage :

1 – écrou frein de 6mm

2 – rondelle acier

3 – rondelle « carton »

4 – rondelle de pression

5 – 2 rondelles superposées en Teflon® assurant la fluidité de la rotation de l’axe.

6 – engrenage (pignon) d’entraînement de l’axe par le biais de la vis sans fin.

 

image

(Fig-5) La rondelle en plastique assurant le contact châssis/pignon

 

Sur l’énumération des pièces de la figure 4, il manque la rondelle en plastique assurant le contact pignon/châssis, elle est visible, encore collée par la graisse, sur la figure 5.

 

4 – Enlever la graisse noire et collante sur toutes les pièces concernant l’axe (rondelles, frein, etc…), l’on peu utiliser de l’essence F ou C

Nb : ces types d’essences, permettent aussi d’enlever la plupart des colles d’étiquettes sur pratiquement tous les supports…

Pour ma part, j’ai laissé la graisse d’origine sur le pignon et la vis sans fin, elle m’a semblé de qualité.

5 – Remonter l’axe en ordre inverse en graissant toutes les pièces précédemment nettoyées.

J’ai utilisé de la graisse blanche au Teflon® utilisée pour les pièces tournantes de vélo. Sa tenue est bonne à basse température, elle ne coule pas et est très « glissante ».

 

image

(Fig-6) La partie tournante remontée et graissée, avant serrage sur la partie » fixe »

 

Une fois tout remonté (en sens inverse du démontage), l’on serrera l’axe avec un nouvel écrou frein de 6mm. Il est impératif que celui-ci soit neuf !

Si on ne possède pas d’écrou, on utilisera une goutte de frein filet léger qui permettra en cas de desserrage de reprendre le réglage.

Pour le couple de serrage de l’écrou, il faudra procéder par tâtonnement.

Le mieux : plus de jeu et une rotation de l’axe parfaitement fluide et pratiquement sans effort… aucun point dur ne doit être ressenti.

A ce stade, la grosse mécanique est terminée et la rotation de l’axe est désormais très fluide.

6 – Après bien sûr, on revissera l’axe sur le bâti de la monture et on vérifiera l’absence de jeu une fois celle-ci chargée…

 

Pour aller plus loin…

La monture Porta fait appel à un système de freinage identique à celui utilisé sur les montures équatoriales.

Seuleme
nt, Vixen a pensé aux novices mais pas aux amateurs expérimentés…

Donc, le freinage de chaque axe est assuré par une vis sans tête, noyée dans la monture qui appuie sur l’axe de pignon au travers d’une petite plaque courbée en métal.

Ce système induit donc un frottement continu sur l’axe… Il faut donc régler cette pression à chaque changement de poids sur la monture (oculaire,filtre, barlow…). Sans compter que ce système risque de rayer l’axe (le pignon) de la monture…

Il est aussi à noter que si la pression de la vis sans tête n’est pas suffisante, les mouvements lents patines et le serrage est à reprendre !

J’ai donc remplacé on ne peut plus bêtement les deux vis sans tête par deux vis avec boutons moletés… Ces boutons sont donc desserrés lors du pointage de la monture (les axes sont libres) puis resserrés une fois l’objet centré. A partir de ce moment, les mouvements lents sont disponibles.

Pour installer ces nouveaux serrages de freins, il faudra trouver deux boutons moletés avec vis de diamètre 8 ou se procurer de la tige filetée de même diamètre et ajouter deux boutons (radio) en bout…

image

(Fig-7) Le bouton de serrage de l’axe en hauteur

 

image

(Fig-8) Le bouton de serrage de l’axe en azimut

 

Pour améliorer la qualité mécanique de l’ensemble, on peu insérer entre la vis de 8 et la plaque de serrage en contact avec chaque axe, un petit tube en métal d’un diamètre de 6mm et de longueur 10mm, cela évitera que le la tige de 8 ne vienne abîmer cette plaque lors de son serrage (Fig-9).

 

image

(Fig 9) Coupe du système modifié de serrage de l’axe.

 

 

Ensuite, pour améliorer la présentation de la monture, l’on pourra recoller un cache à la place de la belle sérigraphie Vixen détruite lors du démontage…

Sites Internet :

http://www.astrimage.org/ (présentation de la commande par PicAstro).

http://astrocoolpix.net/www/index.php (forum sur PicAstro).

http://www.astrolabo.fr/ (le blog de Denis Bailly qui accueille cette page)

.

Télécharger le Tutorial de démontage et d'amélioration de la Vixen Porta - pdf (47 téléchargements)   ko

Laisser un commentaire