• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 779 fois

Première beta version de BaFocus

Je remercie Christophe de m’avoir fait parvenir cette version hier après-midi.

 

L’info n’est en ligne qu’aujourd’hui car j’étais absent.

.

Il s’agit d’une beta version donc les retours d’utilisation seront les bienvenus qu’ils soient bons ou mauvais.

.

Bafocus permet le contrôle et le suivi du FWHM d’une étoile ainsi que l’autofocus sur des
machines équipées de moteurs de MAP compatibles ASCOM v5.
Le principe général est simple : s’il y a une étoile quelque part à l’écran, alors Bafocus peut
mesurer son FWHM.

Si l’image de l’étoile varie, par exemple parce qu’elle provient d’une webcam, alors le logiciel est capable de « suivre » le FWHM en le mesurant à intervalles réguliers.
Si en plus on connecte un moteur, alors l’autofocus devient possible, moyennant quelques
réglages simples.

Mesure de FWHM

image

Mode autofocus

image

Paramétrage

image

Pour résumer, voici à quoi sert Bafocus :

  • contrôle du FWHM d’une étoile à l’écran
  • suivi de ce FWHM à intervalles réguliers
  • autofocus si un moteur compatible ASCOM est connecté

Le point important est que Bafocus ne récupère pas lui-même d’image. Il se sert uniquement d’une étoile présente sur l’écran de l’ordinateur. Ainsi, vous pouvez toujours utiliser votre logiciel favori pour rapatrier les images.

De son bon réglage dépendra la qualité et la rapidité de l’autofocus.

Et, quand vous testerez « en vrai », n’hésitez pas à partir d’une étoile bien défocalisée. Genre FWHM entre 8 et 10, par exemple.

Concernant la suite des événements, voici ce qu’il est prévu d’intégrer dans les prochaines versions :

  • Suivi automatique de l’étoile : au cas où la MES serait très mauvaise ou tout simplement si le suivi de la monture n’est pas activé, cela permettra quand même de faire la mise au point.
  • Contrôle/modification de la MAP lors d’une séance photo. La procédure de base reste à définir : soit si le FWHM varie « trop », soit à intervalles réguliers (genre 30min ou 1h) avec proposition d’autofocus à ce moment. Soit les deux
  • Gestion du backlash du focuser : un « gros » morceau à priori mais qui devrait encore affiner les mesures et par conséquent la précision de l’autofocus.
  • Gestion des variations de température. Là je solliciterai très certainement l’aide de Pierre.
  • Ajout d’une seconde méthode d’autofocus, qui devrait être plus rapide que l’actuelle si on est déjà proche du point focal.

Pour info, Bafocus a été testé (et approuvé ) avec les configurations suivantes :

  • 300D au foyer d’un Newton 150/750, motorisation FCUSB et Orion Accufocus
  • SPC900 au foyer du même instrument et motorisation identique
  • SPC900 au foyer d’une lunette SW 70/700, motorisée avec un moteur PaP et une interface maison
  • Caméra PL1M sur Intes M603 F/D=11 D=150, motorisation FCUSB et Focuser JMI.

.

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez consulter une aide au format pdf.

Si vous avez des questions, merci d’envoyer un mail à becafuel@lsp-fr.com ou de mettre un commentaire sur ce blog.

.

Télécharger la Prise en main de BaFocus - pdf (89 téléchargements) – 133 ko

.

Télécharger BaFocus - première beta version - zip (64 téléchargements)  – 1,34 mo

Laisser un commentaire