• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 845 fois

AstroMatos 0.01

Un excellent logiciel en français indispensable en astrophotographie.

Ce logiciel distribué en freeware manquait dans le monde des logiciels en français et remplace avantageusement CCDCalc.

AstroMatos permet de créer un catalogue afin de comparer rapidement les possibilités des différents instruments en votre possession. Il permet également de visualiser le champ obtenu avec votre matériel sur de nombreux objets du ciel profond. L’auteur l’utilisant assez fréquemment a décidé d’en faire profiter les autres astronomes amateur en le mettant à disposition sur internet. Merci à lui.

image

Le logiciel permet, après soit avoir choisi, soit avoir ajouté votre matériel (Menu Matériel/Caméra et +), de voir comment faire entrer le maximum de détails dans le champ et d’orienter l’imageur.

image

3 onglets permettent de tout savoir sur votre setup.

Télescope et Caméra donnent davantage de précisions sur le matériel utilisé.

image image

Oculaires donnent les valeurs de votre matériel en fonction des oculaires présent dans la base de données du logiciel.

image

En mode aperçu, un vaste choix d’objet est proposé et la rotation de l’image est possible.

image

L’aperçu peut être en visuel (à l’oculaire) ou montrer le champ résultant.

Un logiciel sûrement amené à évoluer dans le futur.

.

Télécharger AstroMatos 0.0.1 (151 téléchargements) – 16,8 mo

.

source

4 commentaires

  1. Pareil, adopté à l’unanimité de ma voie, encore une très belle trouvaille Denis, merci

  2. En effet excellent !
    Je l’ai adopté !

    seb

  3. Oui vraiment super !
    Et d’après son concepteur, nous devrions rapidement avoir une nouvelle version…
    Il ne faut pas hésiter à contacter la personne qui s’occupe de ce logiciel pour lui fairepart de bugs ou amélioration à apporter.

    A

    Jacques

Laisser un commentaire