• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 2 245 fois

Masque de fusion avec Gimp

Dernier tutorial proposé par StarGate74.

Le magazine Astronomie Magazine n°108 propose un tutorial pour Photoshop permettant la fusion de deux images.

Le but est de réaliser une image de la nébuleuse d’Orion mettant à la fois en évidence le cœur de la nébuleuse ainsi que ces faibles extensions.

Il est possible de télécharger sur le site du magazine (http://www.astronomie-magazine.fr puis rubrique Astrophotographie / 7 Masque de fusion) les deux images permettant de réaliser ce tutorial.

Ces deux images sont de Jérôme Rudelle.

Image n°1 (Pose Courte): Pose de 12 secondes. Le cœur de la nébuleuse est bien définie tandis que les extensions sont peu visibles.

Image n°2 (Pose Longue) : Pose de 5 minutes. Les extensions sont bien visibles tandis que le cœur de la nébuleuse est totalement saturé.

L’auteur propose donc ici (grâce à l’aide de son ami Stéphane), une adaptation pour Gimp de la méthode exposée dans l’article.

The Gimp (Version 2.4.2)

1) Charger les Images :

Ouvrir l’image Pose longue, puis charger en tant que calque l’image Pose Courte.

Il est ensuite possible de changer le nom des calques pour plus de clarté en faisant un clic droit sur chaque calque puis en choisissant l’option « Changer les attributs du calque »

J’ai renommé mon premier calque en Pose Courte et le second en Pose Longue :

2) Amélioration des couleurs sur les images sources :

Cette étape n’est pas indispensable. Elle permet juste de bien ajuster les couleurs sur les photos.

J’explique la méthode sur le calque « Pose Courte », mais je l’applique également sur le calque « Pose Longue ».

Sélection du calque Pose Courte et désactivation du calque Pose Longue (on clic sur son icône en forme d’œil pour le faire disparaître) :

Sélection de l’outil Courbe par le biais du menu Couleurs\Courbes :

La fenêtre des courbes apparaît :


On voit que l’histogramme n’est pas calé sur les bords. Les noirs ne sont donc pas tout à fait noir et les blancs pas tout à fait blanc…

Je décale donc le point en bas à gauche jusqu’au début du graphique et je ressers le point en haut à droit jusqu’à la fin du graphique :

On voit bien la différence avant/après :

Note : il est également possible de déplacer les points de façons plus précises.

Quand la fenêtre des Courbes est ouverte, le curseur de la souris se transforme en « pipette » lorsqu’on la déplace sur l’image.

En maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé, une barre verticale se déplace sur l’histogramme montrant ainsi la valeur du pixel se trouvant sous la souris.

Il est alors possible de pointer les zones noirs pour trouver la valeur la plus basse possible et les zones blanches pour trouver la valeur la plus haut.

La valeur est noté sous la forme x=163 en bas de la ligne..

Il suffit ensuite de déplacer le point des noirs jusqu’à la valeur trouvée pour les noirs et le point blanc jusqu’à la valeur trouvée pour les blancs.


(le cercle rouge sur l’image indique la position du curseur qui n’a pu être capturé. Il indique le point le plus blanc de l’image avec une valeur de 163 et qui est effectivement à la fin de l’histogramme. Le cercle blanc en haut à donc été déplacé jusqu’à atteindre cette valeur de 163. C’est plus précis que de le déplacer au juger par rapport à la fin de l’histogramme)

J’ai donc également appliqué cette méthode sur la seconde image.

Note 2 :

Il est parfois utile de changer l’échelle de l’histogramme pour être sur de ne pas tronquer des informations.

Par exemple :


On pense que l’histogramme s’arrête avant la fin, ce qui est faux.

En changeant d’échelle, on s’aperçoit bien, que celui-ci va en faite jusqu’au bout et seul le départ du diagramme est à modifier :

3) Création du masque de calque :

Tout d’abord s’assurer que les deux calques sont bien actifs et s’assurer que le calque Pose longue est bien sélectionné.

Pour créer le masque, clic droit sur le calque « Pose Longue » puis choisir « Ajouter un masque de calque »

Et l’initialiser sur l’option « Blanc » :

Le masque est créé et apparaît sous la forme d’une fenêtre blanche au niveau du calque de la Pose Longue :

Transfert de l’image Pose Longue dans le masque de calque.

Désactivation du calque Pose Courte

Sélection du calque Pose Longue

S’assurer que l’image soit bien sélectionnée au niveau du calque Image Longue (Cadre blanc autour de la miniature de l’image et cadre noir autour de la miniature du Masque de Calque) :

Au niveau de l’image il faut la sélectionner en entier :

Maintenant, il faut sélectionner le masque de calque (Sa miniature doit donc avoir un cadre blanc, tandis que le cadre de la miniature de l’image passe en noir) :

On colle maintenant ce que l’on vient de copier :

Un calque de sélection flottante est apparu suite à la copie de l’image.

Il faut l’associer au calque Pose Longue en faisant un clic droit sur la ligne Sélection flottante et en choisissant l’option « Ancrer le calque» :


La copie est maintenant associé au masque de calque. L’image est donc modifiée. (Apparition de carrés blancs et gris)

On active de nouveau le Calque Pose Courte :

Avant de continuer, il faut s’assurer que le calque Pose Longue est toujours sélectionné et que le carré blanc entoure toujours la miniature du masque de Calque :

4) Utilisation du masque de calque pour fusionner les deux images :

On utilise l’outil Courbes (Menu Couleur puis Courbes) :

Il faut maintenant jouer sur la courbe pour trouver le juste dosage entre l’image Pose Courte et l’image Pose Longue.

Ceci afin de trouver un équilibre entre le cœur de la nébuleuse et ses extensions.

C’est assez subjectif et il faut faire plusieurs essais :

.

Télécharger le tutorial d’utilisation d’un Masque de fusion avec Gimp - pdf (103 téléchargements)   – 297 ko

.

source

Laisser un commentaire