• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 1 322 fois

Test "terrain" de la monture azimutale AOK AYO

Un test « terrain » de la monture azimutale AOK AYO.

La monture est une William Optics EZ touch ancien modèle, cette série était fabriquée en Suisse par AOK. Désormais WO commercialise la même mais de fabrication Chinoise… La qualité semble moindre et d’après le site suisse d’AOK, c’est une copie illégale conforme à la vis près à l’originale!
http://www.aokswiss.ch/d/mont/ayo/ayo1/ayo1.html

Il est possible d’acheter le modèle original AYO fabriqué par AOK, dans ce cas il faudra rajouter un trépied.

Le trépied est en bois avec une finition de très belle facture. La monture est en alu et parfaitement anodisée, elle ne possède pas de mouvements lents (!).
Le tout est assez lourd, vers les 8kg…

Le montage est très rapide, l’on visse la tête sur sa base et c’est tout (clé allen obligatoire).

Lors de l’utilisation de cette monture, l’équilibrage du tube doit être parfait de manière à serrer au minimum le frein de l’axe vertical, cela permet de le garder le plus fluide possible.

Lors de chaque changement d’oculaire (à grossissement moyen et fort), l’équilibrage est à refaire.


Essais sur le terrain :

Localisation : vers Genève.
Cible visée par la 80ED et sa monture AYO : Mars au début de l’année 2010.

Une fois le tube bien équilibré et les freins correctement réglés, le mouvement des axes est parfaitement fluide. J’ai toutefois remarqué qu’ils étaient légèrement plus « durs » lorsque la température baisse (en dessous de 4°).
Les vibrations sont parfaitement amorties, pas plus de 2s à 240x !


Essai à faible grossissement (entre 25x et 50x) :

L’absence de mouvements lents ne se fait pas sentir, une ou deux pressions sur le tube, et c’est centré !


Essai à grossissement moyen (120x) :

Aucun problème pour suivre Mars… Le champ de l’oculaire étant étendu (radian 5mm seul) , l’objet reste visible de longs instants… Les mouvements sont doux et il est possible de placer très facilement la planète à la place voulue dans l’oculaire.


Essai à fort grossissement (5mm Radian Télévue avec doubleur soit 240x) :

Cet essai n’est réalisé qu’à but de test car nous atteignons ici 3x le diamètre de la lunette !
La planète pratiquement au zénith ne facilite pas l’équilibrage du tube, malgré la modification de la queue d’aronde qui arrive pratiquement au maximum de sa course !

A ce grossissement, l’axe horizontal reste très fluide et facile à manipuler.
L’axe vertical lui est plus difficile à régler. Comme le tube à tendance frein desserré à pointer directement le zénith sous son poids, il faut serrer plus l’axe ce qui entraine des mouvements moins souples. Il faut vraiment y aller mollo et pousser très doucement sur le tube pour pointer (tout un art).
Le pointage est tout de même facilité par la grande stabilité de la monture, à ce grossissement : pas de vibrations ! Même le réglage de la molette de mise au point (x10) ne fait pas trembler l’image !

Il reste malgré tout un peu difficile de mettre l’objet exactement où l’on veut dans le viseur et il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour y arriver.
Attention, il ne faut pas oublier que le tube pointe pratiquement le zénith ce qui est une configuration très défavorable pour ce type de monture !
Ce grossissement est donc utilisable mais avec moins de plaisir de pointage qu’à 120x…

Avec ma petite expérience, je ne peux que conseiller la monture AYO d’AOK pour qui recherche stabilité et qualité de fabrication superlative (Suisse).
Le top pour voyager léger ou sortir son tube dès que le temps le permet… Il faut malgré tout intégrer ses limites aux forts grossissements si l’on observe un objet proche du zénith…


En conclusion :

– Monture très stable
– Mécanique de haute qualité et très bien finie (idem pour le trépied).
– Facile à mettre en place
– Un peu « lourde »
– Nécessite toujours ou presque un bon équilibrage du tube.
– Lors de chaque changement d’oculaire (à grossissement moyen et fort), l’équilibrage est à refaire.
– L’on peut régler la mise au point sans que l’instrument tremble même à fort grossissement !

Jacques

Lunette 80ED sur monture AYO AOK

Laisser un commentaire