• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 2 000 fois

Comment nettoyer le miroir de son Newton

Je vous propose un condensé de plusieurs fils de discussions  expliquant comment on peut nettoyer le miroir de son télescope Newton.

La méthode la plus souvent décrite

Capture d’écran 2011-05-11 à 09.52.03

Démonter le barillet en dévissant les vis qui le maintiennent au tube

Capture d’écran 2011-05-11 à 09.53.49Capture d’écran 2011-05-11 à 09.23.20

Démonter les pattes de retenue du miroir

 

 

Capture d’écran 2011-05-11 à 09.43.13

Rincer le miroir à l’eau tiède pendant quelques minutes pour enlever les plus grosses poussières qui pourraient rayer la surface.

Capture d’écran 2011-05-11 à 09.25.11

Le baigner dans de l’eau à 25 °c avec un peu de produit vaisselle sans faire trop de mousse. (mais pas de produit pour lave vaisselle car trop concentré)

Capture d’écran 2011-05-11 à 09.45.44

Surtout ne pas frotter mais utiliser du coton hydrophile (ou vos propres doigts) et le passer doucement à la surface par des mouvements rotatifs tout en gardant le miroir dans l’eau. Changer 2 ou 3 fois de coton pour éviter les poussières. Si le miroir n’est pas encore propre, renouveler l’eau et le liquide vaisselle jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de trace.

La technique recommandée par Guy Toutant  est de débuter à gauche du miroir, en glissant le coton de haut en bas, en partant toujours du bord du miroir. Les mouvements sont rectilignes. Seul le poids du coton est supporté par le miroir. Une fois toute la surface visitée, le miroir est tourné de 90° et les mêmes mouvements sont répétés. Trois ou quatre passages complets devraient suffire. Dans son déplacement, le coton est graduellement soulevé afin que les particules emprisonnées au passage soient écartées de la surface et ne puissent rayer le miroir. Il est essentiel de changer fréquemment de coton pour éviter le pire.

Capture d’écran 2011-05-11 à 09.40.09

Effectuer 2 rinçages, un à l’eau normale et un à l’eau déminéralisée.

Pour éviter les traces laissées par les dernières gouttes, incliner le miroir à 15° dans son bac de dernier rinçage. Puis, vider le bac TRES LENTEMENT, par exemple en le siphonnant avec une durite en caoutchouc. L’eau glisse alors très doucement sur la surface du miroir et ne laisse aucune goutte (à cause de sa propre adhérence à elle-même). Sinon utiliser du papier toilette pour éponger les dernières gouttes.

Capture d’écran 2011-05-11 à 09.56.49

On peut utiliser aussi un compresseur, cette méthode étant pour certains très efficace mais attention aux particules de rouille ou aux micro-gouttes d’huile. La bombe dépoussiérante est probablement plus sure et adaptée.

Pour remonter le miroir, refixer les 3 pattes, en faisant bien attention de ne pas serrer les brides

Le but des brides, c’est juste d’empêcher que le miroir tombe quand on met le tube à l’horizontale ou moins. Les brides ne doivent surtout pas être serrées sur la face, même pas doucement, même pas de la même manière. Il faut du jeu.
Les serrer sur un bristol et retirer le bristol ou tirer la bride à la main pour voir si elle se décolle de la face optique. Même à un bon mm au dessus du miroir, elles suffisent à empêcher le miroir de tomber quand on retourne le télescope.

Comptez environ 1h pour réaliser l’opération.

Bien entendu, n’oubliez pas qu’il faudra effectuer une collimation.

Méthode de David VERNET

Il existe une autre méthode donnée par David VERNET. Elle commence de la même manière en rinçant abondamment à l’eau.

Puis le miroir est arrosé de produit vaisselle (ou du shampoing pour bébé) au point d’en couvrir déjà une très large surface. Vient l’opération la plus délicate. Du bout des doigts, le produit vaisselle est étalé sur l’intégralité de la surface. On sent très bien les impuretés qui restent collées et on n’insiste pas d’avantage au risque de faire des dégâts. La surface est minutieusement explorée par des mouvements circulaires, aidant au décollage des crottes.

Capture d’écran 2011-05-11 à 10.18.56
Le miroir est abondamm
ent rincé et l’opération est renouvelée autant de fois que nécessaire pour faire disparaitre toute sensation tactile de poussière collée.
• Il faut ensuite parfaitement laver et dégraisser le miroir. Le liquide vaisselle est alors étalé à la paume de la main, en exerçant une légère pression, en mouvements circulaires sans s’arrêter – ce qui laisserait des traces au dernier lavage. La solution savonnée va alors faire une mousse très compacte et va blanchir

l’intégralité de la surface comme une tarte bien meringuée.

Capture d’écran 2011-05-11 à 10.20.39
Le miroir est rincé longuement et de même, l’opération est renouvelée jusqu’à obtenir un parfait état de propreté.
• Vient la dernière étape, celle qui va consister à essuyer la surface. Il faut utiliser une éponge, mais pas n’importe laquelle. Après de nombreux essais, seul le truc genre tampon gex, vert d’un coté, jaune de l’autre fait l’affaire. Bien évidement, on n’utilisera que le coté en éponge, en prenant bien garde que jamais
un fil vert abrasif ne s’invite sur cette face de l’outil. L’éponge sera neuve, elle sera longuement rincée et essorée. Elle est ensuite parfaitement essorée avec la volonté d’en extraire le maximum d’eau. On va passer cette éponge en passes horizontales, en descendant progressivement du haut vers le bas. Le mouvement est très lent, régulier et sans à-coup, l’éponge juste posée en contact sur sa face, sans aucune
pression. A chaque passe horizontale, l’éponge est à nouveau rincée et parfaitement essorée.
Derrière l’éponge, la surface se trouve littéralement asséchée, offrant une surface exempte d’eau et de trace. Si tel n’est pas le cas, c’est que la procédure n’a pas été correcte et il faut y remédier.

Remarques:

Ce lavage est à faire dès que le miroir est souillé, sans attendre. On abime l’aluminure à laisser séjourner des poussières qui, avec l’humidité, formeront des boues qui altèreront définitivement l’aluminure. Réciproquement, un lavage fréquent des miroirs n’a jamais altéré une aluminure, les protections étant particulièrement efficaces pour ce genre de manipulations.
• L’homéopathie n’est pas de mise ici : il faut beaucoup d’eau, beaucoup de liquide à vaisselle et
autant de lavages/rinçages que nécessaires.
On n’utilise pas d’eau déminéralisée.  On est sûr de ne pas voir de résidu d’évaporation, choses qui laissent parfois des traces indélébiles.
• Enfin, il faut faire attention aux éclaboussures diverses qui peuvent polluer le miroir ou l’éponge « à l’insu de son plein gré ». On le voit, du calme, du temps, de l’attention sont nécessaires pour cette opération primordiale d’entretien.

.

Télécharger l’article Comment nettoyer son miroir de Newton - pdf (30 téléchargements)  – 225 ko
.

source 1

.

source 2

.

source 3

Laisser un commentaire