• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 1 965 fois

EQMod – Utilisation avancée

La suite des articles en provenance de pixelsetphotons datant du 13/07/2008.

Apres avoir vu l’utilisation basique de EQMOD, il est temps de passer à l utilisation avancée. Pour des raisons de clarté, l’auteur va traiter l’interface d’EQMOD en 3 grandes zones qui elles mêmes seront découpées en zones plus petites.

Voici donc l interface avec ses 3 zones principales :

Voila_Capture534

La zone 1

La zone 1 est l’interface principale d’EQMOD, c’est elle qui est visible quand le panneau setup n’est pas déployé. Cette 
zone se divise en 5 zones plus petites.

 Voila_Capture535

Version du module EQMOD :

Ici on peut lire qu’il s’agit de la version 1.14e 

Panneau d’affichage

Dans ce panneau s’afficheront les informations utiles de chaque fonctionnalité d’EQMOD, vous pouvez faire défiler les différentes fenêtres en cliquant sur le bouton « display+ »:

Voila_Capture536 Voila_Capture537

Zone du contrôle du suivi

Cette zone permet non seulement de contrôler la vitesse de suivi mais également d’accéder aux modules additionnels :

Voila_Capture538

Zone de Vitesse de suivi :

Voila_Capture539

Statut du mode « park »du télescope :

Affiche le statut du télescope dans sa position PARK. 
Cette valeur vous renseigne sur le type de PARK choisi : 
•  La sélection du mode Park se fait dans le volet 2 d’EQMOD, dans la zone : « Home/Park/Unpark » : Park sur position HOME (le télescope pointe vers le pole (nord ou sud en fonction de l’hémisphère) céleste  
•  Park sur position personnalisée 
•  Park sur position actuelle

Voila_Capture540

Dans le menu déroulant « Park Mode » sélectionner le type de « Park » souhaité et cliquer sur le bouton ”Définir PARK”. Pour la fonction « Unpark », deux options disponibles : 
•  Unpark 
•  Unpark, aller à la dernière position 
•  Unpark to defined position (Unpark sur une position définie)

 

La zone 2:

Paramétrage du lieu d’observation:

La zone lieu d’observation permet de renseigner les coordonnées de votre, ou de vos, lieux d’observation.

Voila_Capture541

Il suffit de renseigner le nom du lieu, les coordonnées, l’altitude et l’hémisphère. Pour enregistrer il suffit de cliquer sur  la disquette.
Pour charger un lieu enregistré, il faut le sélectionner dans la liste et cliquer sur l’icône Dossier.
Dans le bas de la zone, on voit une case appelée « Polaris HA ». Cette case vous donne langle horaire de l’étoile polaire. Pour que cette valeur soit précise il est impératif de modifier le fichier eqmod.ini qui se trouve dans : 
•  Windows XP : C:\Documents and Settings\votre_nom_d_utilisateur\Application Data\EQMOD. 
•  Windows Vista: C:\Users\ votre_nom_d_utilisateur\AppData\Roaming\EQMOD. 
La valeur à modifier est : POLE_STAR_RA=2,5302 . Il faut mettre la valeur AD de l’étoile polaire sur votre lieu d’observation. 
Le bouton  GPS ouvre l’interface du module GPS :

Voila_Capture542

Il suffit de renseigner le port com sur lequel est connecté le gps et cliquer sur : Récupérer Coordonnées et Temps

Aide à la Mise en Station, Alignement et Sync :

Voici une des zones les plus importantes d’EQMOD. En effet celle‐ci est destinée à la mise en station et l’alignement de la monture et donc en découle directement la précision des GOTO 

Aide à la mise en Station:  
Pour la mise en station vous devez au préalable démarrer votre planétarium préféré, ici j utiliserai C2A (décrit ICI).et connecter votre télescope (tout ceci est expliqué dans « EQMOD Utilisation Basique »). 
Pour être le plus précis possible, il faut sélectionner au moins 3 étoiles à l’ouest du méridien et 3 étoiles à l’est. 
Les 3 étoiles de chaque côté doivent former un triangle, plus ce triangle est grand plus précis sera le calcul du  décalage.

Voila_Capture543

Cliquez sur le bouton Calculate :  . Vous verrez apparaître à l’écran des ronds bleu ciel et des triangles bleu foncé. A l’aide des curseurs VHorizon et DEC, déplacez les petits ronds verts et jaunes de façon à les placer au 
centre de chaque triangle.

Voila_Capture544

Dans cet exemple, le décalage est de 0,0106148161 en azimut et de 0,0697440121 en altitude. 
Si votre alignement n’est pas suffisamment précis, vous verrez autour du rond jaune des cercles bleus concentriques, chaque cercle représente un écart de 1° .

Voila_Capture545

Il vous faudra donc agir sur les manettes de réglage de la monture en azimut et altitude en fonction de l’importance de l’erreur .

Alignement et Sync:

L’alignement, comme nous l’avons vu permet de paramétrer le GOTO afin de pointer le plus précisément possible les objets célestes.

L’alignement peut se faire sur une ou plusieurs étoiles en sélectionnant  « 1 Etoile » ou « N stars ». 
Le minimum d’étoiles dans la fonction « N Stars » est 3 étoiles, il n y a pas de maximum. 
Très Important : A la fin d’un alignement N Stars, cliquez sur « Stop » et non « Annuler » 
Une fois l’alignement effectué, et si le GOTO n’est pas assez précis vous pouvez synchroniser votre atlas avec la monture.

Pour cela initier un GOTO vers l’objet, à l’aide des boutons N‐S‐E‐O (d’un joystick ou de la souris), centrez l’objet dans l’oculaire, puis en fonction de votre planétarium, faites une synchronisation (cherchez dans l’aide en 
ligne de votre planétarium). Dans mon exemple, j’utilise C2A et la procédure consiste à faire clic droit sur l’objet ->Télescope ->Calibration télescope

Voila_Capture546

Voila_Capture547

Voila_Capture548

Il peut être souhaitable de supprimer une ou plusieurs étoiles utilisées pour l’alignement sans remettre à zéro complètement toutes les données d’alignement ou vous pouvez simplement vouloir pour vérifier 
l’alignement des étoiles utilisées pour l’alignement.  
Cliquant [éditer liste des étoiles] l’écran de la liste d’alignement s’ouvrira. L’éditeur montre toutes les étoiles qui ont été employés pour l’alignement. Si l’éditeur est déjà ouvert vous devrez le fermer et le rouvrir pour 
rafraîchir l’affichage. 
En choisissant l’objet dans l’éditeur et en cliquant [Goto] vous pouvez vérifier l’exactitude de votre alignement pour cette étoile. Si l’alignement semble défectueux, vous pouvez cliquer [Annuler] l’enlever de 
la liste. Si le nombre d’étoiles d’alignement baisse en dessous de 3, EQMOD retournera au mode d’alignement 1Etoile.

Voila_Capture549

Les listes d’étoiles peuvent être enregistrées pour être utilisées lors d une autre session d’observation, évidemment ceci n est valable que pour un observatoire a poste fixe.

Le menu « Sync Behavior » :

Voila_Capture550

Dans ce menu 2 options sont possibles
•  Ascom Std Sync : cette option considère chaque synchro sur un objet comme unique. C est à dire qu’EQMOD va considérer les coordonnées de cet objet sans tenir compte des synchros précédentes et donc fera une 
projection du ciel uniquement sur la base de cet objet. 
•  Apend to N‐Star list : Cette option tient compte de tous les objets synchronisés pour refaire la projection du ciel. Plus d’objets sont ajoutes à la liste et plus précis seront les « GOTO »

La Zone 3 :

Autoguidage et ASCOM PulseGuide :

Le contrôle de la monture pour l’autoguidage peut être fait de 2 façons. Les signaux de guidage peuvent être envoyés au port dédié ST4 ou bien envoyés sur le port de commande de la monture. 

Le port ST4 :

Pour le port ST‐4, le signal peut venir directement de la caméra de guidage (si la caméra supporte cette option) ou bien le signal peut venir d’un ordinateur par le biais d’une boite à relais ou d’une boîte 
électronique de commutateurs.  
Si vous avez l’intention d’employer le port d’autoguidage ST4 situé sur la monture, la vitesse du port d’autoguidage définit la correction appliquée sur les moteurs d’AD et de DEC si l’une des quatre voies ST4 
(DEC‐ AD‐ DEC+  AD+) sont activées. Les valeurs possibles sont x1.0, x0.75, x0.50, x0.25 du taux sidéral.

Voila_Capture551

ASCOM pulse guide : 
Pour guider par le port de commande de la monture, le signal de guidage utilise le même câblage que les signaux utilisés pour déplacer la monture ou le GOTO. Le logiciel ASCOM permet à 2 programmes ou plus 
d’envoyer des signaux sur le même port sans conflits.  
Outre l’autoguidage de type ST4, EQMOD gère également « PulseGuide », une méthode où les commandes de correction sont envoyées directement par ASCOM. Un signal pulseguide contient deux paramètres, la 
direction et la durée. Actuellement le signal Pulseguide ne contient aucun taux de correction comme le ST4. Le taux de correction doit être fourni par l’utilisateur au moyen de deux barres coulissantes dans la 
fenêtre d’EQMOD. Chaque barre indique la vitesse du moteur d’AD et du moteur de DEC pendant la correction pulseguide. Le paramètre de durée (indiqué en termes de millisecondes) détermine la durée 
pendant laquelle la vitesse de correction est appliquée. Une fois la durée de la correction expirée, la vitesse d’AD est ramenée au taux de la vitesse de suivi le taux de la vitesse pulseguide peut être placé entre x0.1 à x0.9 du taux de la vitesse sidérale par 
incréments de 0.1 indépendamment sur chaque moteur (AD ou DEC). 

Voila_Capture552

Afin d’optimiser au mieux le paramétrage pulseguide, EQMOD offre une fenêtre de monitoring des impulsions. Pour afficher la fenêtre, cliquez sur le bouton DISPLAY  jusqu’à obtenir cette fenêtre :

Voila_Capture553

EQMOD reçoit les événements des commandes pulseguide du logiciel d’autoguidage avec deux paramètres de base  
•  La direction de la correction EST, OUEST, NORD, et SUD 
•  et la durée de la correction (en millisecondes)  
Comme vous pouvez le voir sur l’image ci‐dessous, le moniteur est composé de deux graphiques. Le premier graphique est un échantillon des commandes Pulseguide envoyées à EQMOD des côtés est et 
ouest (corrections en AD). Le deuxième graphique est un échantillon pour les corrections pulseguide pour les côtés nord et sud. (Corrections en DEC)

Ajustement des barres coulissantes

Le SCHÉMA 2 : plan rapproché du moniteur ASCOM Pulseguide d’EQMOD

Voila_Capture554

En regardant le plan rapproché (schéma 2), les barres coulissantes verticales sur le côté des graphiques permettent à l’utilisateur d’ajuster la crête à l’affichage maximal. Ceci n’affecte pas le guidage. Les barres 
coulissantes horizontales marquées en tant que « RA Width Gain»  et « DEC Width Gain  » ajustent les durées de correction envoyées par le logiciel d’autoguidage en termes de valeurs de pourcentage. Un 100% signifie que les valeurs de durée sont traitées comme telles sans 
aucun changement. Une valeur de 50% signifierait la moitié de la durée réelle de la correction.  
Avec 50% en RA par exemple, si EQMOD reçoit une commande pulseguide sur le côté Est avec la durée de 150 millisecondes, EQMOD exécutera une correction vers l’Est de 75 millisecondes.  

Interprétation des graphiques du moniteur Pulseguide

A chaque fois qu’EQMOD reçoit une commande pulseguide du logiciel d’autoguidage, un événement est exécuté. Toutes les corrections vers l’Est sont tracées (le schéma 3) sur le côté supérieur du premier 
graphique (1). Les événements Vers l’Ouest sont tracés sur la partie inférieure du 1er graphique (2). Les corrections vers le Nord sont tracées sur la partie supérieure du deuxième graphique (3) et les corrections 
vers le Sud sont tracées sur la partie  inférieure du deuxième graphique (4). La distance du centre de graphique aux sommets des courbes correspond aux  données de durée en millisecondes de chaque 
correction. Ceci signifie qu’une valeur élevée équivaut  à une plus longue durée. 
Ceci signifie que pour les utilisateurs le but est d’obtenir des courbes le plus près du centre du graphique afin de conclure une bonne exécution de pulseguide.  
Le SCHÉMA 3 : Définitions des courbes du moniteur Pulseguide

Voila_Capture555

Différentes possibilités de courbes et leurs interprétations respectives. 
Le schéma 4 montre différentes possibilités de courbes numérotées de 1 à 8 marqué et est ci‐dessous la façon de les interpréter ; 
NOTE : Le calibrage d’Autoguidage doit être fait avec des valeurs de gain de 100% RA/DEC. Des ajustements sur les valeurs de gain doivent être faits seulement pendant le processus autoguidage réel et 
PAS avant tout procédé de calibrage. 
Le SCHÉMA 4 : Interprétations des courbes Pulseguide

Voila_Capture556

(1) oscillations  Pulseguide du côté RA. Cela signifie fondamentalement que la correction est trop forte. 
Pour corriger ceci, l’utilisateur doit abaisser les valeurs de gain RA. Ceci doit être fait après le processus de calibrage de l’Autoguidage. 
(2) corrections latérales uniquement vers l’Ouest. Ceci signifie qu’il y a un peu de dérive de RA vers l’est – il peut y avoir besoin de compenser la dérive de RA  
(3 corrections latérales uniquement vers l’Est. Ceci signifie également une dérive de RA vers l’Ouest. ‐ il y a besoin de compenser la dérive de RA  
(4) corrections ZÉRO de durée ‐ habituellement ce genre de commandes apparaît avec MAXIMDL. Cela signifie simplement un arrêt de la correction qui est parfaitement normal  
(5) correction de dérive vers l’Est. ‐ Dans un cas comme celui‐ci, des corrections multiples sont envoyées seulement sur une direction avec une valeur de durée de plus en plus petite  à chaque correction. Cela  signifie que la valeur de durée envoyée par le logiciel d’autoguidage est très 
petite. L’utilisateur devra compenser en augmentant le gain de RA.  
(6) corrections vers le Nord ‐ les corrections successives du côté du Nord signifient une dérive de DEC vers le Sud. 
(7) Oscillations Pulseguide en DEC – il faut baisser les valeurs de gain de DEC.  
(8) correction de dérive au sud ‐ comme en (5), l’utilisateur devra augmenter les valeurs de gain de DEC car l’application d’autoguidage envoie des corrections très petites. 
#(2), (3), et (6) (des corrections latérales simples) devraient être ok tant que les fluctuations sont très petites.

Mount Limits

Mount Limits fournit un moyen de restreindre les mouvements de la monture pour correspondre à un horizon physique ou protéger le matériel contre d’éventuelles collisions avec le pied de la monture. Il est important de 
comprendre que la limite de détection est effectuée dans le pilote EQASCOM  et non par le contrôleur du moteur de la monture lui‐même.

Comme avec toutes les autres applications PC, si vous laissez la monture sans surveillance, vous devez considérer les risques potentiels causes sur votre équipement des blocages / redémarrages de Windows, 
et / ou les défaillances matérielles. 
La détection de Limite est facultative et peut être activée / désactivée via la case à cocher associée. EQASCOM fournit les conditions de détection de Limite pour le méridien et l’horizon. La limite du méridien dicte jusqu’à quelle 
distance la monture est autorisée à suivre une fois le méridien passé et il est recommandé que les limites du Méridien soient définies lorsque la détection de l’horizon est souhaitée.

Voila_Capture557

Les opérations assujetties à la détection de limites sont : 
•  Le suivi 
•  Les GOTOS 
Les opérations ou les limites ne sont pas appliquées : 
•  Park 
•  Unpark et GOTO 
•  Déplacement manuels inities par le module directionnel ASCOM ou une raquette externe 
Lorsque la limite est détectée, les actions suivantes sont effectuées : 
•  Les deux moteurs RA et DEC sont arrêtés  
•  Le suivi est arrêté.  
•  L’affichage de la position de la monture affiche alternativement "Limit" et les coordonnées actuelles

Voila_Capture558

•  Si vous le désirez, la monture peut se mettre automatiquement en position « PARK » lorsqu’une limite est atteinte. 
Ces actions sont continuellement appliquées jusqu’à ce que les conditions de limite ne s’appliquent plus. Pour sortir la monture de son état de « Limite », utilisez la raquette pour éloigner le télescope  du point de limite ou exécutez 
une opération de « Park »

Configuration

Voila_Capture559

Limites du Méridien: 
Ces limites s’appliquent lorsque la monture a passé le méridien (le plus souvent par le biais du suivi). Par défaut la limite est fixée lorsque l’axe RA  est horizontal, mais la plupart des gens voudront permettre un certain degré de suivi 
le méridien passé. Pour définir les limites, il suffit tout simplement de déplacer la monture à la position limite et cliquez sur le bouton « Ajouter» (le plus vert)

Vous devez le faire pour les deux cotés, L’Est et l’Ouest de la monture.  
Comme l’utilisation de ces limites est liée à la position de l’encodeur, elle ne peut  être appliqués de manière adéquate que si la monture est « PARK » et « UNPARK ». Au démarrage, par défaut les limites "horizontale" sont appliquées et sur « unpark » les limites de l’utilisateur sont restaurées.

La valeur de limite par défaut "horizontale" peut être rétablie en appuyant sur la touche [par défaut].   (la flèche bleue)
Les limites du Méridien peuvent être supprimées purement et simplement en appuyant sur la [supprimer (la croix rouge)

Limites d’Horizon : 
Ceci détecte quand la monture est pointée sous un profil d’horizon. Par défaut, l’horizon est  appliqué à Alt = 0 degrés.  
Il ya trois façons de créer un profil d’horizon.

1. Déplacez la monture le long  de votre horizon en utilisant le bouton "Ajouter"  pour ajouter des points.  
2. Entrez manuellement les points, que ce soit en Az / Alt ou HA / DEC (en utilisant les cercles de coordonnées).  
3. Modifiez le fichier texte avec vos points d’horizon (en Alt / AZ)  
Le profil d’horizon est stocké dans un fichier texte qui est du même format que le fichier d’horizon de CDC (Cartes du 
Ciel). Cela permet aux applications de partager le même fichier si vous le souhaitez.  
EQASCOM fournit une vue du profil actuel et la position actuelle de la monture est marquée d’une croix.  
Les points peuvent être supprimés individuellement si nécessaire.  
Le bouton « par défaut » supprime tous les points et restaure l’horizon à Alt = 0.

Voila_Capture560

L’ajout d’un seul point vous donne un horizon à 360 degrés à l’altitude associée

Voila_Capture561

En ajoutant des points, l’horizon se construit

Voila_Capture562

Il ya deux algorithmes qui déterminent comment EQASCOM utilise la liste des points pour calculer une altitude  limite.  
En utilisant le mode Interpolé EQASCOM calcule une ligne droite entre les deux points, puis en établissant le point sur la ligne qui correspond à l’actuel Azimuth.

Voila_Capture563

L’utilisation du mode EQACOM "Greatest Alt" trouve les deux points d’azimut de chaque côté du télescope et utilise celui qui a la plus grande altitude.

Voila_Capture564

File Load/Save & Démarrage

Au démarrage EQASCOM tentera de charger le dernier fichier de définition d’horizon ouvert (le nom du fichier est  stocké dans le fichier EQMOD.ini). Pour apporter des modifications permanentes, vous devez enregistrer le fichier 
sinon elles s’appliquent uniquement pour la session EQASCOM actuelle.  

Time to Horizon  
Le temps qu’il faudra la monture pour atteindre l’horizon en cours d’affichage. Si la monture est dans une position qui ne passera jamais sous l’horizon, ‐‐:‐‐:‐‐ sera affiché.  
Options  
Si « PARK on Limit » est coché la monture fera automatiquement « Park » (en utilisant le mode de PARK sélectionné) lorsque la limite est atteinte.  
Si « Apply Limits to Gotos » est coché la limite de détection est active au cours d’un déplacement goto. Ceci peut être gênant si votre déplacement  traverse une obstruction visuelle lors du passage d’un point à l’autre  au‐dessus de l’horizon comme montré ci‐dessous.

Voila_Capture565

Toutefois, si le fichier d’horizon représente un  obstacle physique au déplacement de la monture, vous devez vous assurer que cette option est cochée. 

Park et Unpark. 

Comme nous l’avons déjà mentionné les opérations de « PARC » sont exclues de la detection de limite de sorte que la position de « PARK » peut être sous l’horizon de limites. Un nouveau mode « Unpark » été ajouté, "à « Unpark to defined position » qui permet au telescopte d’être déplacé vers une position de départ au dessus de horizon sur un « unpark ».

Voila_Capture566

Le menu « Autres Options » :

Voila_Capture567

La coche toujours en avant plan bloque l’affichage d’eqmod au dessus des autres fenêtres, la coche « beep » permet à eqmod de faire un beep en  fin de GOTO. 
Le bouton couleur ouvre l’interface de personnalisation de la couleur d’EQMOD.

Voila_Capture568

Vous pouvez modifier la taille et la couleur du texte, ainsi que la couleur de fond des zones de texte, il suffit de déplacer les curseurs jusqu’à obtenir la couleur souhaitée.

Le menu « joystick » :

Pour éviter de rester collé au pc lors des déplacements de la monture  ou lors de recherches dans l’oculaire ou le chercheur, vous pouvez piloter votre monture avec un joystick.

 Voila_Capture569

Le bouton « Initialise » permet d’initialiser la connexion du joystick, le bouton « configurer » permet d’attribuer des fonctionnalités d’EQMOD aux boutons du joystick.

Voila_Capture570

Le menu « PEC » :

Ce menu permet de charger et d’appliquer une correction d’erreur périodique à la monture. 
Nous verrons ce module plus en détail dans un autre tutorial. 

Le menu « Drift Compensation » :

Voila_Capture571

Le curseur « Drift compensation » affine le suivi du moteur RA. Cependant, toutes les montures n’exigent pas la correction de la vitesse du moteur RA, donc vous devrez peut‐être laisser le paramètre à 0.  
Les paramètres de la compensation de dérive sont stockés dans le fichier ini. Donc ce réglage ne devrait être fait qu’une seule fois, sauf si vous avez besoin de compenser également la dérive provoquée par un mauvais alignement 
polaire.  
Utilisation:  
‐‐ En gros vous déplacez le curseur jusqu’au réglage souhaité, puis cliquez sur l’un des boutons de suivi. Une valeur positive fait tourner le moteur plus rapidement, une valeur négative fait tourner le moteur plus lentement.  
‐‐ NOTE: Il faut cliquer sur le bouton de suivi à chaque fois que vous modifiez le réglage de compensation.  
‐‐ Les paramètres de compensation de dérive affectent également le taux de suivi personnalisé, PEC, sidéral, lunaire, solaire, et l’utilisation du pulseguide  
‐‐ Les paramètres de compensation n’affectent pas les déplacements de la monture (spirale, goto, joystick, pad).

Laisser un commentaire