• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 314 fois

Faire fonctionner ALIGNMASTER avec un PIC-ASTRO

Après une longue période, voici un nouveau tuto de Denis J. Merci à lui.

Cet article explique comment il a réussi à faire fonctionner ALIGNMASTER avec un PIC-ASTRO.

De prime abord, ALIGNMASTER et PIC-ASTRO sont voués à avoir des problèmes de communication car, comme il apparait sur son écran d’accueil, ALIGNMASTER n’a pas implémenté le protocole LX200 et plante d’ailleurs à la première tentative de connexion.

Comme ALIGNMASTER est vraiment excellent, j’ai cherché à comprendre ce qui se passait à l’aide d’un moniteur de port série et ça a fini par fonctionner de façon fiable.

Mon matériel

  • – monture Vixen GP motorisée avec 2 Nanotec
  • – Pic-Astro A1 de première génération avec logiciel V2_40D1_15000000Hz
  • – Windows 7 64 bits
  • – Adaptateur USB/Série Prolific ou FTDI

Voici la procédure de test, à réaliser au chaud chez soi.

Chaque étape doit être franchie avec succès, sinon ce n’est pas la peine de passer à la suivante.

1) Faire fonctionner ALIGNMASTER avec le protocole ASCOM Simulator.

Faire apparaître la raquette virtuelle et bien attendre la fin des déplacements.

Panne possible

Message ASCOM de type « problème de chargement Active X » : plateforme ASCOM non opérationnelle : réparer l’installation de la plate-forme en allant dans le Panneau de Configuration/Désinstaller un programme/Réparer

2) Connecter le PIC-ASTRO, choisir le protocole « MEADE LX200 and Autostar » et le bon port COM.

Cocher « Use sync command » mais pas « Correct axis separately »
Faire « Test » pour connecter la monture, dans le cas ou le setup ne l’aurait pas déjà connectée.

Pannes possibles :

    1. ce n’est pas le bon port : cherchez le bon numéro dans « Périphériques et imprimantes »
    2. c’est le bon port mais un autre programme l’utilise déjà, peut-être même une instance précédente de ALIGNMASTER : arrêtez les logiciels suspects et relancer
    3. problème de protocole ASCOM : réparez l’installation de la plate-forme ASCOM

D’une manière générale, dès qu’il y a un problème, tentez la réparation et relancez ALIGNMASTER depuis le début.

3) Faire « Next »,  choisir un couple d’étoiles, pas trop éloignées l’une de l’autre pour avoir des temps de transit courts, et faire encore « Next »

Voila_Capture 2014-11-01_02-26-54_PM

4) Si vous lancez un « Goto » à ce moment là, la monture risque de partir n’importe où si elle n’a pas été synchronisée au préalable sur une étoile proche.

Donc …, faites malgré tout un « Goto » mais dès que les moteurs ont démarré, arrêtez tout. L’expérience a réussi, vous êtes sur la bonne voie car ALIGNMASTER sait piloter votre monture.
Déconnectez la monture car elle n’est plus utile pour la suite des tests et relancez tout avec seulement le boitier électronique du PIC-ASTRO branché sur le port COM et éventuellement sa raquette.
La LED verte du boitier va nous servir a vérifier que les déplacements ont lieu.

Panne possible :

La monture ne réagit pas : PIC-ASTRO n’a pas compris la commande envoyée par ALIGNMASTER.
Dans son cas c’était parce que son Windows utilisait la virgule comme séparateur décimal au lieu du point !
Assurez-vous que PIC-ASTRO fonctionne bien avec les autres logiciels de « Goto ».
Il est indispensable de trouver la panne sinon ALIGNMASTER ne pourra pas finir son travail dans l’ultime « Goto » qu’il lance en fin de procédure.

5 – Au bout d’un moment le message « Error : ASCOM move not possible Time out waiting for received data »

Voila_Capture 2014-11-01_02-29-37_PM

Le problème ici est qu’ALIGNMASTER attend un accusé de réception du bon achèvement du déplacement, commande (D#) qui n’est pas implémentée dans PIC-ASTRO.
Donc, au bout de 30s exactement, message d’erreur.
Mais c’est une fausse erreur car la monture est bien partie vers sa destination, la LED verte a clignoté.
Notre chance est que cette erreur ne bloque pas le système.
Attendre donc l’apparition du message d’erreur et l’arrêt du clignotement de la LED.

Ce premier « Goto » peut prendre pas mal de temps car, à la mise en route ou après un Reset, PIC-ASTRO considère qu’il se trouve aux coordonnées (0,0). C’est toujours très loin de la première étoile de référence.

6 – Faire « Next » ; ALIGNMASTER synchronise le PIC-ASTRO sur la première étoile.

Il remplace les valeurs stockées dans la mémoire de PIC-ASTRO (0,0 ou autre) par les coordonnées de la première étoile, corrigées par les données de votre site.

7 – Allez chercher la deuxième étoile avec les « moteurs » exclusivement.

Dans notre cas, les moteurs n’étant pas branchés, nous lançons simplement un « Goto ».

Attendre les 30s du message d’erreur ET l’arrêt du clignotement de la LED verte. A priori, ALIGNMASTER considère maintenant que nous sommes centrés sur l’étoile 2. Faire « Next » comme si c’était vrai. ALIGNMASTER fait ses calculs et annonce les écarts en ALT/AZ.

Pannes possibles :

a) Apparition de l’erreur « Error too big, please reduce misalignment to values less than 10deg ! »:

Voila_Capture 2014-11-01_02-32-26_PM

          Le « Goto » n’a pas été lancé

          Vous n’avez pas attendu l’arrêt du clignotement de la diode verte et la monture n’était pas arrivée à destination.

b) Malgré le « Goto » simple, c.à d. sans réajustements au PAD, un écart de quelques secondes d’arc apparaît, ce qui n’était pas le cas avec le simulateur ASCOM. Selon le couple d’étoiles choisi, les erreurs annoncées peuvent atteindre 2 minutes d’arc, mais en général elles sont de l’ordre de +/- 30 secondes.

Voila_Capture 2014-11-01_02-34-12_PM

Ce n’est pas dramatique en soit sauf qu’il ne sera pas possible de faire mieux sur site.
D’où viennent ces erreurs alors que nous sommes dans une situation de quasi laboratoire ?
Une modification des valeurs de rattrapage de jeu n’a eu aucun effet.
Le dialogue sur le port série montre qu’ALIGNMASTER envoie vers la monture  une position donnée (Sr/Sd/MS) ou la synchronise (Sr/Sd/CM) mais, quand la position en mémoire du PIC-ASTRO est lue à l’étape suivante (GR/GD) un écart de parfois 5 minutes est apparu. Par quel mystère ?

8) Un dernier « Next » envoie la monture vers la position permettant le réglage de la mise en station.

Là aussi nous avons droit au message « Time out » mais nous savons maintenant qu’il suffit d’être patient 30 secondes.

D’autres pannes peuvent probablement se produire avec votre matériel.

Si vous souhaitez soulever le capot et suivre le dialogue sur le port COM, « Free Device Monitoring Studio » est gratuit et intuitif.

Bonne bidouille à tous les Picastroïens !

Denis J

Télécharger le  Tuto pour faire fonctionner ALIGNMASTER avec un PIC-ASTRO (90 téléchargements)

Laisser un commentaire