• ASTROLABO EST HEBERGE MAINTENANT PAR ASTROSURF grâce à Jean-Philippe Cazard.

    Merci à Bernard, Mathieu, Hervé, Eric, Pierre L., Régis, Jean-Noël, Anthony, Pierre, Jean-Sébastien et Lionel POUR LEUR DON.

Affiché 578 fois

CONFIGURATION DE PICASTRO

Tout d’abord, vous devez considérer le
fait que les caractéristiques de la monture, des moteurs, et de la
transmission sont connues.

Pour cet exemple, nous prendrons le
cas d’une monture Eq5, équipée de moteurs Nanotecs, et d’une
transmission par poulies/courroies.

 

L’Eq5 a une couronne dentée en AD (et en DE) de 144 dents.

Les moteurs Nanotecs ont une résolution de 400 pas par tours.

Le réduction choisie pour les poulies est de 1/4 (12 dents et 48 dents).

 

Du point de vue logiciels, nous aurons besoin de :

config24.exe , le logiciel de paramétrage pour PicAstro ;

TinyBootLoader, le logiciel pour charger les données dans PicAstro (et autres montages fonctionnant avec un bootloader … cf Google ;) )

et la calculatrice :p

 

Ouvrez config24, c’est là que tout se joue :

config24.exe

Nous avons 6 zones de configuration :

1 – CARACTERISTIQUES « MECANIQUES ».

Fréquence du quartz :

PicAstro à été conçu au début pour fonctionner avec un quartz à 14,7456 MHz.

Une rupture de stock des différents fournisseurs a fait qu’Arnaud
Gérard, le concepteur de PicAstro, à décidé de pouvoir utiliser un
quartz à 15 MHz.

Les programmes sont donc développés désormais pour ces 2 versions de quartz.

Durée d’un tour de vis d’AD :

Pour notre exemple, la couronne dentée de l’Eq5 a 144 dents.

Il faut dont 144 tours de vis sans fin (VSF) pour faire 23h 56 minutes
et 04,09 secondes (durée d’un jour sidérale), soit 86168.09s, qui divisé
par 144, nous donne 598.3617361111111…. secondes.

Nombre de pas par tours :

En fait, c’est le nombre de micropas que fait le moteur par tours de VSF.

Nous avons une réduction de 1/4, et 400 pas par tours.

PicAstro décompose chaque demi-pas en 8 micropas, soit 16 micropas par pas.

Nous avons donc 400 (pas) x 16 (micropas) x4 (réduction) soit 25600 micropas par tours de VSF.

Tranche de PEC (-1) :

Sera développé plus tard

Pas par tranche :

Sera développé plus tard

Période IT (ns) :

L’IT est l’unité de base de temps de PicAstro. Elle détermine la
précision ainsi que la vitesse maximum que PicAstro peut vous faire
atteindre en fonction des paramêtres rentrés ci-dessus (fréquence et
nombre de µpas par tours de VSF).

C’est cette valeur (parmis celles proposées et calculées par config24),
que vous sélectionnez (en cliquant dans la case verte, la liste des
valeur se déroule, de la plus précise, à la moins précise).

A côté, est notée l’erreur de suivi en fonction de la période IT
choisie, la vitesse maxi que l’on peut atteindre, et la période max (en
ms).

Cette valeur d’IT choisie affectera les valeurs de la zone « nombre d’IT entre pas »

 

Une fois tous les paramêtres entrés, ne pas oublier de VALIDER les changements !

 

2 – NOMBRE D’IT ENTRE PAS

3 colonnes dans cette zone :

Vitesses de l’axe d’ascension droite ;

Vitesses de l’axe de déclinaison ;

Vitesses du moteur de focalisation.

Pour l’AD et la DE, nous avons V1, qui
est la vitesse de suivi sidéral, paramètrée par défaut. Seule V1AD peut
être changée, ceci dans le cas de monture avec des démultiplications
différentes sur les 2 axes.

V2 est la vitesse utilisée pour l’autoguidage par les logiciels dédiés à celà (Iris, Astrosnap, guidedog … etc …)

V7 est la vitesse maximale, utilisée
pour les déplacements en mode GOTO. 200~250x est une valeur correcte,
surtout par rapport à la santé de la mécanique … même si PicAstro peut
faire mieux ;)

Le fait de cocher les cases « 1/2″ vous
permet de passer du mode demipas à micro pas pour les vitesses V1 et
V2, et inversement pour V7 (A CONFIRMER !!)

 

La troisième colonne concerne le moteur de focalisation, V1 étant la plus lente, V7 la plus rapide.

 

3 – NOMBRE DE PAS DE RATTRAPAGE

Afin de « compenser » le backlash des montures, vous avez la possibilité de paramétrer celà.

NB : celà n’a aucune action sur l’axe d’AD.

 

4 – DUREE DE MAINTIEN

Le moteur de focalisation, 12V courant continu, et géré par impulsions.

La durée de ses impulsions est définie ici (plus elle est longue, moins
le déplacement est précis … il faut trouver le minimum acceptable par
votre moteur, en fonction des vitesses réglées précédement).

 

5 – DUREE ACCELERATION.

C’est la durée durant laquelle les moteurs passent de V1 à V7 pendant les goto.

6 secondes est une valeur correcte.

 

6 – PWM.

Ah ah … c’est ici que la qualité du suivi se joue ;)

Chaque demipas moteur est décomposé en fait en 256 micropas, « jalonnés » par 9 micropas
que vous étalonnerez (cf procédure d’étalonnage des moteurs, bientôt en ligne).

Plus les mesures seront précises, meilleur sera le suivi !

 

Un fois votre configuration effectuée, cliquez sur « sauvegarder », et nommez votre fichier à votre convenance.

Config24 va générer 2 fichiers :

Un fichier xxx.pa2, contenant vos paramètres, et réouvrable avec config24 pour modifications ;

un fichier xxx.hex, hexadécimal donc, destiné à être chargé dans PicAstro …

undefined

 

Pour celà, ouvrez TinyBootLoader :

undefined

Vérifiez bien le port com et la vitesse utilisés … Votre PA doit bien entendu être connecté au PC via ce port com ;)

Chargez (‘ »browse ») votre fichier xxx.hex.

Eteignez votre PicAstro, cliquez sur « Write flash », Tiny « attend » votre PicAstro :

undefined

Allumez votre PicAstro (vous avez 2
secondes par défaut pour le faire … vite, vite !!), vos paramètres
sont chargés ;) (« write ok »)

undefined

(capture à changer /!\)

 

Voilà … votre PicAstro fonctionne avec vos paramètres … ;)


Laisser un commentaire